City guide spécial frissons : 10 adresses d'outre-tombe

Après Le Bal des Vampires le film, comédie sortie des ténèbres en 1967 qui se la jouait épouvante loufoque de Roman Polanski, Le Bal des Vampires le musical, toujours mis en scène par Polanski, plante son cercueil au théâtre Mogador à partir du 16 octobre. Frissons. À cette occasion, Konbini fête les suceurs de sang. Voici un city guide de nos spots dark préférés, pour vampires ou personnes humaines assimilées.

Où prendre l'apéro ?
Chez Miss Ko pour un décor hypnotique, protéiforme et dark et pour être vu suspendu à la table haute de 26 mètres de long. Ou plus étrange encores au Curio Parlor : cabinet de curiosités, cocktails déroutants voire fumants pour tête-à-tête avec squelettes, insectes, fossiles, animaux empaillés. Un bar dark mais ultra-chic avec cave voûtée baroque qui appelle à la confidentialité. Le cocktail maison : l’étourdissant « strawberry field » fraise, vodka, champagne.

Vue-du-bar-et-de-la-salle-3

Publicité

Où manger ?
À midi on essaie de se retrouver Dans le noir, une institution parisienne où flirtent les expériences sensorielles dans l'obscurité la plus totale. Vous ne savez pas ce que vous mangez, ni à côté de qui vous serez.
Le soir on retrouve d'autres carnassiers à l'Atelier Vivanda, QG carnivore pour amateurs de viandes rouges saignantes. Et pour ceux qui passeraient par Stockholm ou Londres, on vous recommande le Garlic and Shots : aucun plat n'est servi sans ail, vous pouvez en avoir plus, mais jamais moins. Et pour digérer, 101 différentes sortes de shots de vodka, dont celle à l'ail. Alors vous ne croiserez peut-être pas de vampires, mais des personnes douteuses oui.

Où pécho ?
Confidentiel et surtout atypique, The Church est un bar imposant planté dans une église. C’est à Dublin et ce n’est qu’à Dublin que l’on peut voir ça. Un resto, un beer garden, un night club sous les voûtes pour une nuit sans fin.
Moins loin, ambiance Pigalle pour soirées suaves, Le Carmen est un hôtel particulier construit en 1875 et classé monument historique. Petits salons libertins, cage dorée suspendue, lits éparpillés, le tout au style rococo pour des soirées prometteuses.

le-carmen-haut-lieu-du-chic-parisien

Publicité

Enfin rendez-vous à Annecy le 31 octobre pour plonger dans les abysses gothiques des 80's aux Convulsions Sonores. Une belle soirée sépulcrale avec Elvira & The Bats ou The Cemetary Girlz. On ne vous en dit pas plus, happy Halloween.

Où frissonner ?
Une adresse parisienne pour réveiller votre chair de poulet : on entend les cris des passants depuis la rue du faubourg Saint-Denis, mais c'est au 18 rue de Paradis (75010) que des choses louches se passent : Le Manoir de Paris, lieu de flippe totale.

3485441782-le-manoir-de-paris-activity-1

Publicité

Sinon au coeur de Paris il y a aussi Le Tango, dont le slogan n'est autre que "La boîte à frissons", mais pas pour les mêmes raisons du coup.

Où dormir ?
Pour le repos et la tranquillité des âmes païennes, on ne saurait que vous recommander le village de Sainte-Marie dans les Hautes-Pyrénées, où ni église, ni cimetières (ni habitants finalement puisqu'ils sont une trentaine à y vivre aujourd'hui) ne viendront hanter la quiétude de cette commune désertée.

Sinon, dans un cercueil à Berlin, tout simplement.

Publicité

2e9d3eb70adf798f25323bfcf1dc89d3_1180x810

 

 

Par Le Bal des Vampires, publié le 27/09/2014

Copié

Pour vous :