AccueilPartners

Changer le monde grâce au design ? Ces étudiants ont relevé le défi

Changer le monde grâce au design ? Ces étudiants ont relevé le défi

Publié le

par ecoledesignstrate

5 projets design qui vont révolutionner notre quotidien !

Smart cities et santé connectée : quand le design permet de façonner le monde d’après

Outre le mobilier stylé qui nous fait rêver dans les magazines de déco et l’intérieur des célébrités, le design regroupe un vaste ensemble de disciplines dont la finalité est d’améliorer notre qualité de vie. Plus encore, il s’impose aujourd’hui comme un outil privilégié pour esquisser les contours d’un futur plus désirable pour tous. Preuve en est avec ces 5 projets imaginés par les étudiants de l’école de design Strate, qui pourraient bien révolutionner notre quotidien… Voire carrément changer le monde !

Des marchés souterrains pour préserver les terres agricoles

Faire son marché sous un champs de patates ou d’artichauts ? C’est l’idée qu’a eu Marie Ferragut, dans le but de réconcilier agriculteurs, distributeurs et consommateurs. Baptisé Les Souterraines, le projet s’illustre comme un vaste espace de distribution, ayant pour particularité celle d’être situé sous la surface des champs en périphérie urbaine. Pensé pour favoriser l’agriculture locale et les circuits courts, le marché dispose d’une zone dédiée aux fruits et légumes de saison, mais aussi d’une conserverie pour transformer les produits sur place. Un projet innovant qui pourrait bien réinventer notre façon de consommer, tout en participant activement à la préservation des terres agricoles !

Une machine à coudre facile à utiliser (et à réparer)

Le projet d’Émilie Desegaulx s’appuie sur un triple constat : la montée de l’obsolescence programmée, la construction de plus en plus complexe des objets, et le manque d’apprentissage manuel auprès des jeunes générations. En résulte Nomo, une machine à coudre facile d’utilisation pensée pour permettre à chacun de réparer ses vêtements abimés, afin de lutter contre l’impact environnemental du gaspillage. Dotée d’un mécanisme ultra-minimaliste qui permet de la réparer en un tour de main, elle s’accompagne d’une plateforme numérique sur laquelle on peut trouver son mode d’emploi, ses pièces détachées, mais aussi des tutos easy pour apprendre à coudre son premier bouton sans se louper !

Un service d’accueil pour favoriser la solidarité aux frontières

Comment parvenir au juste équilibre entre solidarité et autonomie ? C’est cette question qui a servi de point de départ à Mitja Behnke pour donner vie à son projet. Baptisé InEurope, ce service d’accueil et d’orientation a vocation à accompagner les exilés aux frontières européennes. Il se matérialise par une gamme de mobilier pensée pour faciliter les premiers pas des arrivants, notamment grâce à un panneau d’orientation, un dispositif d’accueil vidéo ou encore un photomaton. Plus qu’un espace d’accueil, c’est un véritable accompagnement humain et personnalisé qu’offre InEurope, dans le but de préserver la dignité des exilés, mais aussi de favoriser leur intégration sociale, culturelle et administrative.

Un poste de soin mobile à destination du personnel hospitalier

Imaginé par Hugo Artarit, PSM est un poste de soin designé spécialement pour accompagner le personnel soignant lors des procédures médicales. Mobile, maniable et pratique, il vise à faciliter le travail des infirmier.e.s, d’optimiser leur temps ainsi que l’espace de l’hôpital. À cet effet, il est doté de différents compartiments dédiés à des usages bien spécifiques, comme les manipulations stériles, le rangement du matériel de protection ou d’assainissement, et différentes zones de stockage des déchets. Mais surtout, le système permet de respecter les précautions standards liées aux dispositifs médicaux, afin de limiter les infections nosocomiales contractées à l’hôpital.

La cendre comme alternative aux plastiques synthétiques

Intitulé Mâchefers, le projet de Marie Channac s’appuie sur la volonté de redonner de la valeur à ce qui semblait ne plus en avoir. Plus qu’un concept, c’est un manifeste qui nous invite à changer le regard que nous portons sur nos déchets que l’étudiante a souhaité mettre au point. Partant d’une étude autour des cendres issues de l’incinération, ses expérimentations ont abouti à la création d’un plastique naturel, utilisé par la jeune designeuse pour concevoir une chaise, un paravent et un vase. Une innovation qui s’impose comme une alternative écoresponsable aux plastiques synthétiques, et qui pourrait nous amener à repenser l’usage de nos déchets en tant que matière de base dans la conception de nouveaux objets.

Se former au design pour changer le monde !

Des politiques publiques à l’agriculture, en passant par le secteur de la santé, la création de mobilier ou d’objets du quotidien, le design peut avoir un impact sur le monde de multiples façons. C’est d’ailleurs cette approche que propose l’école Strate, à travers ses nombreuses offres de formation au design. Tu as un projet que tu rêves de réaliser, ou tout simplement envie de porter ta pierre à l’édifice pour construire le monde de demain ? Découvre les différents cursus proposés par l’école Strate pour te former aux métiers du design, et peut-être créer la prochaine innovation qui va révolutionner notre quotidien !