Brand

The Bucket List 6/6 : faire une compète de golf démolition dans une usine désaffectée

Konbini a envoyé trois garçons à la conquête de leurs rêves les plus fous pour réaliser chaque point de leur Bucket List. Sixième et dernière étape : organiser une compète de golf démotion pour fêter leur retour en France... et faire un maximum de fracas !

Course de Hot Rods sur le lac salé de Bonneville, immersion chez les fous furieux de Skatopia, purification au cœur du Grand Canyon avec un chamane, séjour dans un ranch de cow-boys au Texas... Difficile de rentrer indemne de cette aventure américaine, au cours de laquelle Thibaut, Paul et Lucas ont réalisé leurs rêves de gosses. "Autant vous dire que le retour à la réalité est très, très compliqué", confessent les trois amis à leur retour en France.

Publicité

Pour se remettre dans le bain, et forts de leurs retrouvailles avec Emmanuel au Texas, les garçons décident de rassembler leurs amis les plus proches dans une usine de la banlieue parisienne pour organiser un gigantesque parcours de golf-destruction. Le meilleur moyen d'achever cette Bucket List, comme ils le disent eux-mêmes :

Tout casser sans aucune limite, donner libre cours à notre imagination destructrice, c’était un peu un rêve de garçons – et surtout une belle façon de conclure cette aventure !

La compétition peut commencer © Théo Gosselin

La compétition peut commencer © Lucas Hauchard

Publicité

© Théo Gosselin

En plein swing © Lucas Hauchard

Adieu, voiture de Lucas

Du moins, c'est ce qu'ils pensaient. Car après l'euphorie des retrouvailles entre potes et une impressionnante quantité de swings foireux ("Ça paraissait beaucoup plus simple dans Fight Club !", s'étonneront-ils), un drame survient :

On a beau avoir eu une expérience chamanique un peu troublante, visiblement, aucun d’entre nous n’est réticent à l’idée de casser des miroirs. En fait, c’est même un vrai défouloir d’éclater tout ce verre en miettes. Pas une seule seconde on a pensé à l'aspect “superstitieux” de tout ça… mais on aurait mieux fait d’y réfléchir à deux fois...

Publicité

© Théo Gosselin

Qui a parlé de superstition ? © Lucas Hauchard

Quelques seconds plus tard, et dans le fracas le plus total, la voiture de Lucas s'encastre dans poteau – le seul qui se dressait sur le parking. "Lucas était ravagé. Ça faisait des années qu'il entretenait sa vieille Ford comme la prunelle de ses yeux, observent, impuissants, les amis. C’est Simon qui était au volant. Il était blanc, il s’en voulait terriblement. Ils sont très proches avec Lucas, ils bricolaient cette voiture ensemble pour parcourir toujours plus de kilomètres et repousser les frontières."

La voiture finit par disparaitre sur le dos d'une dépanneuse, et avec elle, la tension redescend : la compétition peut reprendre. La petite bande a même presque fini par en rire, en pensant au principal : personne n'est blessé. À dix centimètres près, Paul, qui était assis sur le capot, perdait sa jambe...

Publicité

La voiture de Lucas, après le drame © Théo Gosselin

La voiture de Lucas, après le drame © Lucas Hauchard

"Cette Bucket List n'est que le début"

Assis sur le toit de l'usine, Thibault, Paul et Lucas contemplent la ville et ce qu'ils viennent de vivre. Grâce à cette Bucket List, ils auront parcouru des milliers de kilomètres, vu des paysages uniques et rencontré des personnes incroyables. "Mais ce qu’on retiendra le plus, c'est l'amitié qui nous unit. Rien ne pourra jamais changer ça, ni les distances, ni les océans, ni les accidents de la vie." Et de conclure :

Bientôt, on reprendra la route pour d'autres horizons, d'autres rencontres, d'autres amours. Cette Bucket List était l'occasion de se lancer dans les aventures dont on parlait pendant des heures en refaisant le monde.

Vivement la suite de cette Bucket List ©Lucas Hauchard

Vivement la suite de cette Bucket List ©Lucas Hauchard

Article écrit par Naomi Clément

Par The Bucket List, publié le 16/12/2015

Pour vous :