AccueilPartners

Des barbes pour sauver l'humanité

Publié le

par Philips Barber Play

Vous pensez que porter la barbe n'est qu'une histoire de style ? Cette touffe de poils plaquée sur le menton a pourtant d'autres choses à dire sur nos sociétés. À l'occasion du concours Philips Barber Play, on vous propose de découvrir quelques initiatives qui prouvent que le barbe peut aussi s'engager dans des combats plus sérieux.

Souvenez-vous, dans les années 70, les hippies faisaient de la barbe un emblème libertaire contre la bourgeoisie. Aujourd'hui, la barbe se retrouve sur tous les podiums et s'impose comme l'accessoire indispensable. Si les valeurs qui lui sont attribuées n'ont cessé d'évoluer à travers les âges, une chose est certaine : la barbe a encore pas mal de choses à nous dire sur son rôle d'agitatrice des sociétés.

Les Gays Beards, une bromance de barbus créatifs

Les deux amis d'enfance Brian Delaurenti et Jonathan Dahl ont décidés de faire de leur barbe un support artistique à travers le projet « The Gay Beards ».

C'est depuis Portland qu'ils s'amusent à installer des décorations improbables sur leurs poils, pour le plus grand bonheur de leurs 39 000 followers sur Instagram. Amis des décorations florales et autres fans de paillettes, The Gay Beards vont grandement vous inspirer. Fleurs, peinture, ballons, nourriture..... tout y passe, pourvu que l'auto-portrait soit réussi, et que cela tienne sur leurs poils bien sur.

mandatory-credit-the-gay-beardsrex-e0d6-diaporama

Un message derrière toutes ces fleurs ? Oui, la cause LGBT. Une manière fun et créative de sensibiliser leurs fans au mouvement.

Un an sans toucher à sa barbe

maxresdefault

Vous souffrez déjà d'insupportables démangeaisons lorsqu'il vous prend l'envie de laisser pousser votre barbe pendant une semaine ? Imaginez le calvaire de Justin Basl qui a décidé de se laisser pousser la barbe pendant un an.

Le 22 juin 2014, il débute l'opération avec une idée derrière la tête : participer à un concours de barbes et moustaches à Los Angeles et faire le don de ses poils à l'association Locks of Love qui aide les enfants malades. Chaque jour il réalise une vidéo pour partager ses impressions, ses conseils et parfois même quelques anecdotes historiques sur nos barbus les plus célèbres.

Petit bémol : à l'issu de l'année, Justin n'a malheureusement pas pu faire le don de ses poils car leur longueur n'était pas réglementaire. Mais comme on dit, l'important c'est de participer !

Les barbiers des rues, ces hommes au grand cœur

Ils s'appellent Rudy Ibanez, Mark Bustos, Nasir Sobhani ou encore Dati Kouch, et qu'ils soient texans, new-yorkais, australiens ou vendéens, ces hommes ont décidé de prendre soins des autres, le temps d'une coupe.

Si en semaine, ces barbiers travaillent déjà dans des salons branchés, le week-end, pas question de se la couler douce. Ils arpentent ainsi les rues pour offrir des coupes gratuites aux SDF qu'ils croisent, un moment privilégié pour des hommes qui ont parfois tout perdu, y compris l'estime de soi.

Car au-delà du coup de ciseaux rafraichissant, c'est toute une perception d'eux-même aux yeux de la société qui change. Dans le même esprit, certains salons offrent des « coupes suspendues » aux personnes dans le besoin.

Le principe reste le même que les cafés suspendus : lorsque vous payez votre coupe de cheveux, vous pouvez donner d'avantage afin d'offrir une coupe à la prochaine personne démunie qui se présentera. Prendre soin de sa barbe en prenant soin de celles des autres, voilà un bien noble way of life.

Laissez parler l'indiscipliné barbu qui est en vous en postant la plus belle photo de votre barbe sur la plateforme Philips Barber Play. Si vous êtes le plus plébiscité, vous remporterez un pass VIP pour le festival Rock-en-Seine et obtiendrez un rôle dans la web série Philips.

À voir aussi sur konbini :