Brand

Avec la domotique, c’est parfois bon de se faire surveiller !

Vous en avez assez que vos moindres faits et gestes numériques soient passés au crible, puis stockés dans d’énormes serveurs pour être ensuite utilisés à des fins commerciales ? La surveillance gangrène notre société, sauf dans certains cas bien particuliers…

thegrain

Black Mirror - saison 1 épisode 3

En mai dernier, la Commission européenne a infligé une amende de 110 millions d’euros à l’entreprise de Mark Zuckerberg, Facebook. La raison de ce courroux ? D'après le régulateur européen, de fausses informations véhiculées lors du rachat de l'application Whatsapp en 2014 : un rapprochement d'informations personnelles impossible entre l'application et Facebook. Mais ce n'était pas vrai, et Facebook se faisait une joie de récolter moultes données afin de proposer des publicités ciblées. 

Publicité

guest_lecture_of_mark_zuckerberg_during_the_tsinghua_sem_advisory_board_meeting_in_2015

L'amende record représente à peine 1 % du chiffre d’affaires mondial de Facebook en 2016. (© Friesehamburg/Wikimédia Commons)

À l’heure du diktat des réseaux sociaux et de l’avènement de l’Internet des objets, on se sent de plus en plus observés. Heureusement, dans des domaines bien précis, la surveillance a plutôt de bons côtés. C’est notamment le cas dans la domotique au service des personnes âgées. Domo quoi ? Contraction du mot latin domus, qui signifie domicile, et du suffixe "tique", que l’on associe à la technique, la domotique regroupe l’ensemble des objets ou technologies qui permettent de rendre un bâtiment ou une maison "connectée". Surveiller son habitat pour mieux l’optimiser, sur le papier c’est prometteur. Et ça, Intelesant LTD l'a bien compris avec Howz, sa solution de maison connectée pour les seniors.

Surveiller les seniors pour les rendre plus autonomes

xvmd2dbb0b6-30a3-11e7-afe3-0772d0153cc5

Braquage à l'ancienne (© Warner Bros).

Publicité

Si une partie de la jeunesse mondiale en a assez de se faire surveiller sur Internet, une autre frange de la population en redemande. Ce sont les seniors. En France, 80% de la population souhaite vieillir à domicile, mais seulement 6 % des logements sont adaptés aux plus de 65 ans. C’est à ce moment qu’intervient la domotique. En installant des objets connectés, il est possible de veiller à distance sur ses aïeux en toute simplicité, de manière efficace et à moindre coût et surtout sans être intrusif comme peut l'être par exemple la vidéo surveillance.

Howz prouve que la domotique pour seniors n’est pas un luxe

En France, le budget moyen par mois d’un placement en maison de retraite est d’environ 2 500 euros, contre 1 300 euros pour un maintien à domicile. En partant d'un constat similaire au Royaume-Uni, la start-up anglaise a mis au point un outil domotique aux services des seniors. Baptisé Howz, ce système connecté assure une surveillance quotidienne non intrusive à partir du suivi de la consommation électrique et des données issus de capteurs disséminés un peu partout dans la maison.

howz-box-2411-art

Système Howz (© Intelesant LTD)

Publicité

Ces capteurs surveillent l'activité de la maison comme l’allumage d’un appareil électrique, l’ouverture d’une porte ou encore la fermeture des volets. Le but n’est pas ici d’épier papi ou mamie pour savoir s'il ou elle a eu une fringale nocturne, mais plutôt de s’assurer du comportement habituel d’une personne âgée.

En temps réel, les proches peuvent suivre sur une application dédiée l’activité domotique de la maison et intervenir en cas de comportements suspects : si en plein mois de juillet, le chauffage est à fond dans toutes les pièces de la maison, c’est qu’il y a priori quelque chose d’anormal. Ou alors, peut-être votre grand-père a-t-il prêté gracieusement sa maison pour le tournage de la suite du film Projet X, qui sait ?

A scene from Warner Bros. Pictures’ comedy “PROJECT X,” a Warner Bros. Pictures release.

Projet X (© Warner Bros).

Publicité

Finaliste des Prix EDF Pulse 2017 dans la catégorie Smart Home (maison intelligente), le système Howz a pour ambition de démocratiser l’assistance à domicile intelligente. La domotique au service des seniors ne doit pas être un luxe mais un droit, comme le confirme Jonathan Burr, co-fondateur de la start-up Intelesant qui développe le système Howz : "Les personnes âgées ont besoin d’une maison intelligente, cela leur permet d’être reliées à leur famille et à leurs amis. Notre système n’est pas un objet de luxe réservé à quelques-uns mais est conçu pour être accessible au plus grand nombre."

Les Prix EDF Pulse 2017 regorgent de talents aussi variés qu’exceptionnels. 
Votez pour Howz pour lui permettre de remporter le Prix du public ou découvrez les projets des autres start-up finalistes dans les catégories Smart Home, Smart Business, Smart Health et Smart City ici.

Par EDF Pulse, publié le 24/07/2017

Pour vous :