AccueilPartners

Pour préserver nos paysages, l'architecture de demain sera invisible

Pour préserver nos paysages, l'architecture de demain sera invisible

Publié le

par Orange

En plus de devenir non polluantes, l'architecture et les inventions de demain se fondront dans la nature afin de mieux en respecter la beauté.

Les fans de James Bond se souviennent certainement de la célèbre séquence de "Meurs un autre jour" où Q présente à 007 sa toute dernière invention : une Aston Martin  très spéciale. Bond ne voit rien. Et pour cause, la voiture est invisible !

Et bien on y est. La technologie décrite par Q, à savoir un revêtement spécial qui permet de camoufler un objet au regard humain est aujourd’hui une réalité.


Il sera bientôt possible d'estomper voire de faire disparaître de notre champ visuel tout ce que nous construisons, afin que la nature apparaisse à nouveau dans toute sa splendeur. Plus propre et plus respectueuse. Plus harmonieuse aussi.

Des bâtiments imperceptibles

Avec les menaces réelles de déséquilibre climatique global, la pollution grandissante, la déforestation et l’accroissement exponentiel des villes, une nouvelle façon de concevoir la technologie émerge sous nos yeux. La traduction la plus récente de ce nouveau paradigme est l’invisibilité de nos infrastructures et de nos moyens de transport. De nombreux projets architecturaux allant dans le sens de l'invisibilité ont vu le jour ces dernières années à travers le monde, et beaucoup d'autres sont en préparation.

Certains projets s'appuient simplement sur un design extérieur composé de jeux de miroirs afin que le bâtiment se contente de renvoyer la lumière, ce qui lui permet de se fondre dans le paysage. D'autres en revanche poussent l'innovation plus loin.

Ainsi, le centre d'accueil des jardins botaniques de Cairns en Australie fait partie de la première catégorie. Il a été pensé par le cabinet d'architectes Charles Wright Architects. Le but était de minimiser l’intrusion de ce bâtiment dans le paysage : « Nous avons proposé un design qui reflète littéralement les jardins environnants, comme un camouflage pour le bâtiment. »

Le centre des jardins botaniques de Cairns

Construite en 2010 à Nashville aux États-Unis par les architectes Everton Oglesby et Pickard Chilton, la tour "The Pinnacle" est un bâtiment 100% écologique qui a été conçu pour respecter l'environnement. La tour se fond presque avec le ciel grâce à un revêtement qui réfléchit la lumière.

La Tour "The Pinnacle" à Nashville

En Suisse, le Blur Building a été créé par l'agence Diller Scofidio + Renfro à l’occasion de l’EXPO Suisse 2002. Situé sur les bords du lac de Neuchâtel, sa structure se camoufle grâce à 13,000 jets de brume qui laissent une impression permanente de brouillard autour de l’édifice. Impressionnant !

Le Blur Building en Suisse

Beaucoup plus fort encore, la "Tower Infinity" conçue par le cabinet américain GDS Architects sera construite à Séoul dans les prochaines années, la date exacte n'étant pas encore fixée. Sa particularité ? La façade de la tour sera recouverte d’une installation composée de LED et de caméras filmant l’évolution de l’environnement en temps réel.

La Tour invisible "Infinity"

Comme pour la voiture invisible de James Bond, les images capturées seront ensuite projetées sur la façade de l’édifice provoquant ainsi une illusion d’optique : la tour se fondra parfaitement dans le paysage, devenant ainsi virtuellement invisible. C'est à l'heure actuelle, le projet le plus ambitieux dans le domaine de l'invisibilité des constructions humaines !

Comment rendre une construction invisible ?

A la vitesse de la lumière invisible ?

Mais il n'y a pas que les bâtiments qui composent nos villes qui sont appelés à s'effacer du paysage. Prévu pour une mise en circulation en 2018, le train conçu par la société japonaise Seibu Railway n'utilise pas une technologie high tech pour se rendre invisible.

C'est grâce à son design spécifique, permettant de réfléchir la lumière d'une certaine façon, que ce train arrivera à se fondre dans le paysage. Un procédé astucieux pour cette première initiative ferroviaire qui est pour l'instant limitée à quelques unités. En effet, ce modèle a  été conçu pour célébrer les 100 ans de Seibu Railway. Sa production en masse n'est pour l'instant pas planifiée mais ce projet sert d'ores et déjà de test aussi bien pour le constructeur que pour les passagers.

Le train invisible conçu par la firme japonaise Seibu Railways

Et demain, nous roulerons peut-être dans des voitures invisibles. En 2012, Mercedès s'est livré à une expérience d'invisibilité dans le cadre de la campagne de promotion de son nouveau modèle "Classe B F-Cell", un véhicule fonctionnant à l'hydrogène réputé pour avoir un impact zéro sur l'environnement.

La Mercédès invisible

Comme Q dans James Bond, le constructeur allemand a entièrement recouvert un de ses modèles d'un tissu de Led reliés à des caméras. A croire que les ingénieurs de Mercedès sont jaloux de 007. Et ça a marché ! La voiture disparaît réellement. Le résultat est incroyable ! Même si cette voiture a été rendue invisible seulement le temps d'une publicité, la technologie est au point et il est possible de la mettre en place assez facilement.

Si le XXème siècle fut l'âge du béton et de la tôle, le XXIème siècle sera potentiellement celui ou l'homme va commencer à s'effacer un peu afin de redonner du champ de vision à la nature et de rééquilibrer le rapport entre l'homme et son environnement. Et c'est tant mieux !

Si vous êtes jeune designer et que vous aussi vous voulez réaliser des projets innovants, on vous conseille grandement de vous inspirer du Concours Orange jeunes designers, tourné vers le design du futur, à la fois innovant et prêt à optimiser les services du quotidien. Pour découvrir de quoi demain sera fait, c’est ici.