AccueilPartners

Accident, amour et culture : 6 bonnes raisons de ne plus être un smombie

Accident, amour et culture : 6 bonnes raisons de ne plus être un smombie

Publié le

par Aviva

Si vous marchez sans regarder devant vous en balbutiant “smaaarttphoonnne…”, cet article est clairement fait pour vous.

Si vous ne savez ce qu’est un smombie, c’est peut-être bien parce que vous en êtes un. Et pour faire simple, il s’agit d’une contraction des mots smartphone et zombie. C’est bon, vous l’avez ? Oui, ce sont bien ces gens qui marchent sans regarder où ils vont, les yeux braqués sur leur écran de téléphone. Oui, on en connaît tous et, surtout, on l’a tous été à un moment ou un autre de notre vie, puisque selon l’étude YOUGOV, 65% des piétons regardent leur smartphone quand ils marchent sur le trottoir ou traversent la rue. Mais devenir un smombie n’a rien de cool, loin de là. Konbini et Aviva, assureur engagé, ont donc décidé de vous expliquer pourquoi il faut absolument arrêter d’en être un. 

1.Pour ne pas rater son âme sœur

Si vous avez déjà vu une comédie romantique américaine, vous savez qu’on croise souvent son âme sœur à travers la foule d’une rue bondée de New York. Bon, dans la vraie vie, on ne peut pas totalement vous assurer que ça arrivera de cette manière-là. Mais ce dont on est sûrs, c’est que si vous marchez sans décrocher votre regard de votre smartphone, vous ne croiserez pas le regard de ce beau voisin ou de cette jeune femme craquante. Qu’il s’agisse de votre âme sœur ou juste d’une jolie histoire potentielle.

2.Pour éviter de se prendre un poteau, ou un trou

Ça paraît évident mais ça mérite pourtant d’être redit : quand on marche sans regarder devant soi, on se prend des trucs dans la tête. Des poteaux, des gens, des arbres et pas mal d’autres trucs. Au-delà du fait que vous n’aurez pas l’air très malin, cela peut s’avérer franchement dangereux pour vous, et parfois pour les autres. Plus improbable mais bien réel, il arrive aussi que les smombies tombent dans des trous, qu’il s’agisse de trous liés à des travaux, de bouches d’égout ou de creux naturels. Là encore, c’est dangereux et franchement pas brillant. Épargnez-vous ça. 

3.Pour apprendre à connaître sa ville 

Une ville, c’est comme une personne, il faut apprendre à la connaître pour l’aimer vraiment. Sauf que quand on a le cerveau tellement connecté à son portable qu’on lance un GPS pour aller acheter du pain chez le boulanger, on ne le fait jamais vraiment. On ne découvre ni les raccourcis, ni les pièges à éviter, ni les trajets les plus sympathiques ni ceux qui sentent mauvais. D’ailleurs, un téléphone, ça se perd, ça se casse, ça se vide de sa batterie. Et quand ça leur arrive, les smombies sont complètement perdus. Alors que les humains, eux, s’en sortent très bien. 

4.Pour ne pas subir ou provoquer un accident

On l’a placé en quatrième position mais il s’agit clairement de la principale raison de ne pas devenir un smombie. Il n’est probablement pas utile de vous expliquer pourquoi provoquer ou être victime d’un accident n’est pas une bonne idée. Surtout quand il s’agit d’une voiture de plus d’une tonne qui vous rentre dedans parce que vous n’avez pas regardé autour de vous. Pas plus que de provoquer un carambolage parce qu’un véhicule plante un coup de frein pour vous éviter et fait d’autres victimes que vous. De plus, ne comptez pas sur les conducteurs pour être plus attentifs que vous, puisque selon le Baromètre Axa Prévention, 69% des automobilistes utilisent leur téléphone en conduisant et 72% des utilisateurs de trottinettes envoient des SMS pendant qu’ils roulent. Un autre type de smombies donc. Bref, on est d’accord pour dire qu’il faut regarder avant de traverser, hein ? Très bien, alors levez un peu les yeux de votre smartphone, il sera toujours là quand vous arriverez chez vous. 

Pour en comprendre les risques que cela vous fait courir, découvrez ci-dessous le mini film d'Aviva à ce sujet :

5.Pour découvrir ce qu’il y autour de vous 

Paysages, architecture, faune et flore, street art ou encore vitrines de magasins, il y a des milliers de choses à découvrir quand on se promène dans une ville, un village ou en pleine campagne. Évidemment, si vous êtes en train de vérifier si la vie des autres sur les réseaux sociaux est plus cool que la vôtre, vous ne le verrez pas. Vous ne découvrirez pas cet incroyable petit square où emmener un date, ni cette boutique de créateurs cachée dans un recoin de votre quartier, ni même cette famille de faisans qui visite le jardin de vos grands-parents tous les matins. C’est dommage car c’est exactement le genre de trucs qui pourrait donner lieu à une excellente story. 

6.Pour pouvoir aider les autres

Les smartphones ont beau vous connecter au reste du monde, il ne faut jamais oublier qu’il existe aussi des gens autour de vous dans le monde réel. Et il arrive parfois qu’ils aient besoin d’aide. Qu’il s’agisse d’un touriste cherchant sa route, d’une petite dame ayant fait une chute ou encore d’un enfant ayant perdu ses parents, vous ne pourrez tout simplement pas faire quoi que ce soit pour eux si vous êtes un smombie. Quelqu’un d’autre le fera à votre place ? Peut-être, mais vous ne ressentirez donc jamais l’immense plaisir d’avoir rendu service à quelqu’un dans le besoin. Et croyez-nous, ça vaut tout ce qu’un smartphone peut vous offrir. 

 

Si vous ne l’avez pas encore compris, il y a de très nombreuses raisons de ne pas vivre comme un zombie accroché à son écran. Car marcher en oubliant qu’il existe un monde à la fois beau et dangereux autour de vous pourrait bien vous attirer quelques problèmes. Et vous faire rater beaucoup de belles choses.

Au fait, dernière info : sachez que vous perdez 50% de votre champ de vision quand vous marchez les yeux fixés sur votre téléphone, d’après une étude du centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’Université de Strasbourg et Fondation Vinci.