Youtube Music

On a testé YouTube Music, le nouveau service de streaming de Google

Google inaugure aujourd’hui YouTube Music, son service de streaming musical. Nous avons pu tester la plateforme quelques semaines avant son lancement.

Dans notre quotidien toujours plus connecté, bon nombre d’entre nous utilisent YouTube pour écouter de la musique et visionner des clips : dans les transports, au travail… La flèche blanche sur fond rouge nous suit désormais partout. Selon les chiffres communiqués par Google, ce ne sont pas moins d’un milliard d’utilisateurs qui utilisent YouTube chaque mois.

Publicité

Leur choix est large, puisque plus de deux millions d’artistes partagent leur contenu sur la plateforme. Résultat, elle s’est imposée comme une référence en matière de partage audio. Pour mieux encadrer tout ça, Google vient officiellement de lancer sur le marché, ce lundi 18 juin 2018, YouTube Music, déclinaison musicale de sa célèbre plateforme en version mobile et desktop.

Entre Spotify, Deezer, Tidal ou encore Apple Music, la concurrence est déjà rude, pour ne pas dire impitoyable, sur le marché du streaming. Mais pas de quoi effrayer Google, bien décidé à prendre sa part du gâteau.

Les offres disponibles

YouTube Music ne propose que du contenu musical. Impossible donc de trouver les dernières vidéos de Cyprien ou Squeezie. Bien entendu, le service a droit à sa version gratuite, mais l’expérience ne prend tout son sens qu’avec la souscription à un abonnement. Deux offres sont ainsi proposées.

Publicité

La première, à 9,99 euros par mois, donne accès à tout le contenu musical sans publicité, hors connexion et avec possibilité de lecture en background. À titre de comparaison, un abonnement mensuel chez Spotify revient au même prix.

La deuxième formule, dite Premium, est proposée à 11,99 euros par mois. Elle donne accès aux mêmes services que l’offre précédente, mais inclut également l’intégralité de YouTube sans publicité (YouTube Music, YouTube Kids, YouTube Gaming, etc.) Un abonnement famille est lui aussi disponible pour 14,99 euros par mois.

Les abonnements proposés sur YouTube Music.

Publicité

L’interface de l’application mobile dispose, comme l’appli YouTube classique, d’un design très épuré. On accède, depuis l’écran d’accueil, à toutes les recommandations, nouveautés et playlists susceptibles de nous intéresser (en fonction des artistes suivis). On retrouve aussi la Hotlist video, comprenez les tendances et nouveautés en matière de clips.

Enfin, tous les contenus personnels (artistes, vidéos et morceaux likés ou téléchargés) sont trouvables via la bibliothèque, qui fonctionne de manière très intuitive.

Le pouce bleu ou rouge, les abonnements aux pages des artistes… Autant d’usages qui ne doivent pas être négligés, puisqu’ils influent grandement sur les recommandations et les suggestions de nouveaux contenus en fonction des goûts. Comme sur le YouTube traditionnel, en somme.

Publicité

(© YouTube Music)

Le pari audio + vidéo

Chose étonnante pour un lancement, l’application dispose déjà d’un catalogue musical gigantesque. En tapant le nom d’un artiste dans la barre de recherche, on tombe, comme sur les autres plateformes de streaming, sur une page de présentation officielle. On y trouve une photo, une biographie et, bien sûr, tous les contenus musicaux (top titres, albums, singles, playlists, etc.) Il peut s’agir aussi bien d’artistes populaires français et internationaux que d’artistes émergents.

À première vue, rien de bien différent de ce que fait la concurrence, donc. Mais là où Spotify et les autres ne proposent que du contenu audio, YouTube Music joue simultanément la carte de l’audio et de la vidéo. On trouve ainsi tous les clips de nos artistes favoris, mais aussi des remix, des cover, des live et même des parodies.

Le tout est bien répertorié et facile à trouver sur l’intégralité des pages artistes. Tous ces contenus, bien que réindexés par la plateforme, sont d’ores et déjà trouvables sur YouTube et publiés par ses utilisateurs. À noter : il est possible de filtrer ses recherches en associant ou non les critères (uniquement audio, audio + clips, clips + live, etc.)

Petit détail bien utile : lorsque vous regardez une vidéo, il vous est possible de switcher à tout moment vers l’audio seul, sans que le son ne s’interrompe. Idéal si vous souhaitez écouter un concert en voiture tout en ménageant votre batterie.

Le moteur de recherche est, mine de rien, plutôt bien ficelé. En plus des suggestions de recherche, il est possible de retrouver un titre grâce à des mots-clés. Qui n’a jamais flashé sur une chanson sans en connaître le titre ? Avec YouTube Music, il suffit de taper des mots en lien avec l’air, la mélodie, les paroles ou les instruments pour avoir toutes les chances de tomber sur le bon morceau.

En saisissant par exemple "rap + flûte", c’est sans surprise que la plateforme nous propose en premier lieu "Mask Off" de Future. Tout n’est pas encore parfaitement optimal, mais les algorithmes devraient s’affiner à mesure que l’application se développe.

(© YouTube Music)

Les fonctionnalités

Si l’essentiel est accessible très simplement, l’appli YouTube Music regorge de nombreuses autres fonctionnalités. Une fois n’est pas coutume avec Google, il est ainsi possible d’utiliser Chromecast, l’outil servant à transférer vos contenus sur un autre support : télévision, enceinte Google Home, etc.

Une recherche vocale est également possible. Selon vos envies, vous pouvez aussi activer la géolocalisation (merci Google Maps) pour permettre à l’application de générer des contenus en fonction du lieu où vous vous trouvez. Utilisée dans une salle de sport, l’application vous proposera automatiquement des playlists idéales pour vous motiver durant vos exercices. Un exemple parmi d’autres, déclinable au travail, à la maison ou encore à l’aéroport.

(© YouTube Music)

Les playlists

Quel est le meilleur moyen d’élargir le spectre de ses découvertes musicales ? Les playlists, bien sûr ! Ici, les playlists radio trouvables directement sur la page d’un artiste vous permettent de générer aléatoirement le meilleur de sa discographie, ainsi que le contenu qui se rapproche de son univers.

Vous aurez aussi à disposition plusieurs playlists thématiques parmi lesquelles "Nouveautés", "Années 1970-1980", "Jeudi nostalgie", "Bonnes vibes" ou "Lendemain de fête", entre autres exemples. On trouve même, alors que débute la saison des festivals, des listes de lecture reprenant le line-up des grands événements musicaux à venir.

En matière de personnalisation, la fonctionnalité "Votre mix" est un summum. Cette playlist de trente titres, disponible hors connexion et mise à jour en permanence, change en fonction des contenus qui vous plaisent, de vos abonnements, mais aussi des contenus similaires à ceux que vous appréciez.

Parce que les découvertes, c’est bien, mais qu’il est parfois bon de se cantonner à ses valeurs sûres ! Enfin, bien entendu, il vous est toujours possible de créer vous-même vos propres playlists, manuellement.

(© YouTube Music)

À l’heure où la sécurité des données personnelles fait débat, l’appli permet évidemment de modifier les paramètres et autres réglages de confidentialité. Vous pouvez aussi choisir de limiter la consommation de données mobiles et de ne télécharger des contenus que lorsque vous vous connectez en wifi, afin d’éviter les mauvaises surprises à la fin du mois. Pour les jeunes utilisateurs, un contrôle parental est également paramétrable directement via l’application.

Verdict

"Donner aux utilisateurs accès à l’ensemble de l’univers musical de manière toujours plus intuitive", tel est l’objectif que s’est fixé Google avec YouTube Music, une application mobile et desktop très épurée.

Le jour de sa mise en service, il est finalement difficile de ne pas trouver ce que l’on cherche, même quand il s’agit de petits artistes. Les possibilités de personnalisation sont importantes et en quelques minutes d’utilisation, il est très facile de se créer un champ musical à son image (via les playlists, les likes et dislikes, mais aussi le jeu des recommandations).

Là où YouTube Music tire clairement son épingle du jeu, c’est dans ses propositions de vidéos. On y retrouve à la fois les contenus audio, mais également les contenus vidéo, officiels ou non, dans toute leur diversité. Il ne tient qu’à nous de filtrer nos recherches.

Cet avantage compétitif sera-t-il suffisant pour concurrencer les géants du secteur déjà en place ? À l’heure où le streaming fait partie intégrante de nos vies, beaucoup d’entre nous disposent déjà d’un abonnement à Spotify, Deezer ou même Tidal, pour les plus audacieux. Reste donc à savoir si les utilisateurs de ces différentes plateformes seront prêts à payer un abonnement supplémentaire ou à résilier leur compte actuel.

Cela dit, il y a de fortes chances pour que les inconditionnels de YouTube se mettent rapidement à YouTube Music. Ils retrouveront facilement leurs marques et n’auront aucun mal à se familiariser avec ce nouveau service. Et pour ceux que l’idée de payer un abonnement pour écouter de la musique dissuade, il sera bien évidemment possible de profiter du service gratuitement, mais forcément au prix de quelques publicités.

Par Jérémie Léger, publié le 18/06/2018

Copié

Pour vous :