AccueilMusique

Warm Up : la balade tout en douceur de Nuit Ocean

Publié le

par Arthur Cios

Dans Warm Up, on réalise un focus sur des artistes dont vous allez (sûrement) entendre parler dans les mois à venir. Alors que vient de sortir le premier clip de son nouvel EP, voici Nuit Oceān.

Il y a quelque chose de The xx ou de James Blake dans la musique de Nuit Oceān. Mais là où tant d’artistes se perdent à copier un autre sans trouver leur identité, ici on est face à une recette bien différente, assez unique.

Alors que sort le 9 février sort son nouvel EP, Midnight Seduction, et que vient de sortir son nouveau clip, "Crawl into the Night", on a posé quelques questions au jeune homme, histoire d’en savoir plus.

D’où est-ce que vous venez ?

Bordeaux.

Quand est-ce que vous avez commencé la musique ? Avec quel instrument ?

J’ai toujours baigné dans la musique, parents au saxophone et à la guitare. J’ai commencé à m’enregistrer depuis 7 ans. La guitare est mon premier instrument.

Est-ce que vous avez eu différents projets avant ?

Mon premier projet s’appelait Dorian and the dawn riders.

Quelles sont vos inspirations/influences musicales ?

Yeasayer, Terry Reid, Nirvana, Young Magic, Nick Drake, Sibylle Baier, etc.

Comment est-ce que vous composez ? Décrivez-nous ce processus.

Comme la plupart des gens qui font de la musique j’imagine, il n’y a pas vraiment de règle ou de grand secret mystique concernant la création. L’inspiration s’invite chez vous quand elle veut, après avoir vu un film, lu un livre, écouté ou rêvé d’une mélodie.

Ensuite si on a la chance de pouvoir composer et enregistrer chez soi, le processus est très simple, je commence toujours à la guitare pour ensuite ajouter les arrangements et finalement enlever le plus de guitare possible… et finir par chanter. C’est ce processus qui a été utilisé pour l’écriture de l’EP Island. Mais il n’y a pas de règle…

Si vous aviez un conseil aux auditeurs pour écouter votre musique, quelles seraient les meilleures conditions ?

J’aimerais qu’ils l’écoutent comme quand j’écoute les artistes qui me touchent. En donnant du temps au projet et en essayant de le comprendre et de l’entendre.

Comment définiriez-vous votre projet ?

Nuit Oceān est un projet très personnel, qui me ressemble, brut, homemade, avec un côté outsider très assumé.

À voir aussi sur konbini :