AccueilMusique

Warm Up : laissez vous pop-croquer par la polyphonie incantatoire de Canine

Publié le

par Rachid Majdoub

Dans WARM UP, on réalise un focus sur un artiste dont vous allez (sûrement) entendre parler dans les mois à venir. Aujourd’hui, place au mystère Canine et sa grâce androgyne. Présentation de cet artiste dont on ne connaît pas l'identité, avec son nouveau clip et quelques questions.

Le visuel derrière lequel se cache Canine.

Attention, OVNI. Il/elle nous vient de France, et c'est jusqu'ici tout ce que l'on savait à son sujet. Canine est un être étrange, un artiste mystérieux, dont on ne connaît pas l'identité. Seule sa musique parle, nous embarquant dans un sombre tunnel au bout duquel une lueur nous appelle. Une voix, lumineuse, dont on perçoit l'ambiance mystique et animale, sans en connaître l'origine. Est-ce un homme ? Une femme ? Les deux ? Un groupe ? Là est la subtilité qui fait le charme de cet artiste, qui mêle gracieusement tons masculin et féminin pour créer une osmose envoûtante.

Spatiale, animale : sa polyphonie nous emporte dans un au-delà qui se révèle agréablement enchanteur. Canine s'était fait les dents sur une très belle cover de FKA Twigs, que nous vous présentions dans nos meilleurs sons de la semaine il y a dix petits mois.

Un premier pas prometteur, puis un deuxième avec "Laughing", qui nous emmènent vers la sortie d'un EP à la mi-juin 2016. Pour patienter, place au tout nouveau clip "Glow". Une vidéo épurée qui nous montre la naissance d'une créature mi-femme mi-oiseau dans une ambiance boisée : soit la parfaite description de la musique que l'on écoute, faite de polyphonies incantatoires mêlés à des sonorités électro-urbaines avec une touche de soul. Prêts à plonger dans les entrailles sacrées de ce titre avant de s'intéresser à son auteur ? Attention, c'est aussi enivrant qu'addictif :

Qui est Canine

Aux questions qui est-il/elle, d'où vient-il/elle, que fait-il/elle dans la vie à côté de la musique : pas de réponses, pour garantir un mystère total jusqu'au 16 juin, où Canine se produira dans une église pour enfin dévoiler son identité dans une ambiance mystique.

C'est Julien Torb, ingé' son fidèle à l'artiste, avec qui il a enregistré son projet au studio Motorbass (Metronomy, Charlotte Gainsbourg, Phoenix...), qui nous en dit plus sur un être discret, silencieux (pour le moment), et aux rituels vraiment bizarres :

Le lieu où Canine tombera le masque, le 16 juin prochain

À voir aussi sur konbini :