AccueilMusique

Voici comment va se dérouler la première soirée-test en club ce samedi à Paris

Publié le

par Konbini

La Machine du Moulin Rouge et le Cabaret Sauvage mettent en place le dispositif "Reviens la nuit" avec le pass sanitaire.

Les clubs et discothèques vont ouvrir au public le 9 juillet prochain après 18 mois de fermeture due à la pandémie. Mais pour relancer le clubbing en douceur, un collectif a décidé de lancer une expérimentation dès ce week-end. Le dispositif "Reviens la nuit" est mis en place par une équipe de scientifiques et des professionnels de la nuit afin de rouvrir les clubs dans les conditions habituelles.

Accessible uniquement sur inscription, cet événement du samedi 26 juin est ouvert seulement aux personnes vaccinées. Mais il permettra de faire la fête sans masques et sans distanciation sociale avec 2 200 personnes au total dans deux clubs différents, à La Machine du Moulin Rouge et au Cabaret Sauvage. Le but pour les scientifiques est de contrôler l’évolution de ces 2 200 personnes en club avec un autre groupe de 2 200 personnes qui seront chez elles au même moment et d’étudier ainsi les différences de traitement. Le site explique parfaitement l’étude détaillée.

Le but pour le monde de la nuit est de trouver le protocole adéquat pour retrouver tout le sel du clubbing, sans masque et sans distanciation sociale. Niveau invités pour ce retour au clubbing, tout le gratin sera de la partie avec notamment Laurent Garnier, Étienne de Crécy, Pedro Winter, Kiddy Smile, Chloé, Bambounou, Mad Rey, Roni et Rag. Un véritable retour en force.

Pour participer à cette expérimentation, il faut donc avoir entre 18 et 49 ans, pouvoir justifier d’une vaccination complète à la date de l’événement, résider en Île-de-France et être affilié à la Sécurité sociale. Si vous cochez toutes les cases, n’hésitez plus à vous inscrire ici. Cette première expérimentation à l’intérieur pourrait donner la tendance sur les règles à adopter en club dès la rentrée. Pour que la sueur et la promiscuité ne soient pas nos ennemies pour toujours. Pour que la nuit redevienne reine.

À voir aussi sur konbini :