AccueilMusique

Visiter Rome avec Kanye West, c’est possible (et très cool) 

Publié le

par Samuel Delwasse

Pour les vacances, on vous propose différentes parties de la discographie de Kanye adaptées à des lieux de la Ville éternelle.

Rendons à Kanye ce qui appartient à Kanye. Personnage controversé, adoré autant que détesté, il reste pour autant l’un des artistes qui ont le plus marqué le monde du hip-hop (de la musique ?) au XXIe siècle. Fort d’une carrière de près de vingt ans, sur laquelle un documentaire verra d’ailleurs bientôt le jour, Kanye a su se renouveler à chaque projet et amener une diversité musicale folle sur l’ensemble de sa discographie.

Il semble alors intéressant de faire un parallèle entre la richesse musicale de la carrière de Kanye West et la richesse culturelle d’une ville comme Rome. Cette ville mythique est un réel fouillis culturel, chaque coin de rue représente les vestiges d’une civilisation de plus de 2 000 ans. De la même manière, chaque morceau de Kanye West regorge d’une richesse musicale impressionnante, d’influences, de samples et d’instruments extrêmement variés. D’accord, peut-être pas chaque morceau. Mais bon, ce n’est pas non plus exactement chaque coin de rue. Certains quartiers de Rome, comme certains albums de Kanye West, laissent bouche bée.

Si vous avez un peu de temps libre cet été, une carte d’identité, un test PCR négatif et un faible pour la bonne cuisine, n’hésitez pas : deux heures d’avion et vous voilà plongés au cœur d’une ville en ébullition dans cette période d’Euro, où les séances de tirs au but réussissent bien aux Italiens. Très peu de touristes, vous pourrez de manière assez stupéfiante déambuler dans le Colisée avec (presque) l’impression d’être seul au monde. Enfin, quitte à être seul, autant être avec Kanye. Pour une journée. Après, on vous laisse profiter avec vos amis.

Matin : Forum Romain et The Life of Pablo

Le Forum Romain est le site archéologique le plus important de la ville. Situé entre le Capitole et le mont Palatin, il représente l’ancien cœur de l’activité sociale, économique, religieuse et politique de la cité romaine. Un album comme The Life of Pablo a le contenu idéal pour une balade dans les ruines de cette cité de gladiateurs. Énormément de gospel, notamment sur "Ultralight Beam", pour entamer ce voyage dans une autre époque.

La particularité du Forum est l’impressionnante atmosphère autour de nous : les ruines sont si merveilleusement bien conservées que l’on parvient facilement à s’imaginer deux millénaires en arrière avec une toge, à parler politique et assister à des cérémonies religieuses. Prenez le temps de déambuler entre les briques rouges en écoutant la douce mélodie du morceau "Famous" et ses rythmiques estivales.

Admirez les ruines de la basilique Æmilia avec le chef-d’œuvre "Waves" ; espérez qu’il y ait une vague de vent frais que vous pourrez respirer profondément, et admirez la performance magnifique de Chris Brown. La matinée est belle, le soleil frappe : il est temps de faire une pause. Asseyez-vous sur un des bancs protégés du soleil par un ornement de fleurs dans les tons rouge et rose. Admirez le paysage et planez sur la douceur musicale qu’est "FML".

Une fois les batteries rechargées, il est temps d’affronter la dernière étape : le mont Palatin. De l’énergie et de la détermination avec les morceaux "30 Hours" et "No More Parties in LA" vous permettront d’accéder sans trop de fatigue tout en haut du mont. Et c’est là que vous sortez votre appareil photo, et que vous savourez l’une des plus belles vues de la ville, avec l’intégralité du Forum sur votre gauche, le Colisée sur votre droite. Le tout avec l’incroyable outro "Saint Pablo", poignant dans le message, l’interprétation et la prod sensationnelle. Vous pouvez désormais redescendre de cet ascenseur émotionnel et aller déjeuner.

Après-midi : balade digestive et My Beautiful Dark Twisted Fantasy

Après un bon plat de pâtes et un café frappé, une balade digestive s’impose. On arrive alors au chef-d’œuvre de la carrière de Kanye West. Sur My Beautiful Dark Twisted Fantasy, Kanye n’est plus un rappeur. Il s’est doté de sa plus belle baguette pour se muer en réel chef d’orchestre qui guide tous les acteurs participant à cet album splendide sorti en 2010. Le contexte parfait pour se promener une heure dans Rome et découvrir des merveilles uniques au monde.

Lancez l’album, redescendez la via del Teatro di Marcello sur "Dark Fantasy" en sentant l’odeur du Tibre s’intensifier à mesure que vous vous rapprochez des quais. Allez faire un détour dans le quartier juif de Rome, Sant’Angelo, ancien ghetto datant du XVIe siècle, qui aujourd’hui rassemble les seules traces de la communauté juive dans cette ville catholique. "Monster" et "So Appalled" rythmeront vos découvertes des commerces juifs, de l’empreinte architecturale et de la façade de la Grande Synagogue de Rome.

Ensuite, rapprochez-vous de l’eau. La douceur du Tibre accompagnée d’un brin de vent donne un courant qui apaise l’atmosphère mondaine et vous permet de vous retrouver dans une phase plus spirituelle. Prenez le temps d’observer ce fleuve depuis le ponte Fabricio avec l’émouvant "Devil in a New Dress" et la voix poignante de Rick Ross. Et pourquoi pas tremper les pieds ? Descendez les quais, rapprochez-vous du courant, enlevez vos chaussures et laissez le titre "Blame Game" vous envoûter en regardant le pont d’en bas pendant que l’eau caresse vos mollets.

Quelles émotions ! Quel album ! Vous pouvez tranquillement mettre fin à cette faille spatiotemporelle qu’étaient ces huit dernières minutes, remonter les quais en dansant et chantant sur "Lost in the World", et regarder derrière vous en vous posant ces questions philosophiques et sociales que Kanye se pose si souvent sur "Who Will Survive in America".

Fin de journée : basilique Saint-Pierre et Jesus Is King

Enfin, dirigez-vous au Vatican. Lieu historique de la religion catholique, ce micro-État se trouve sur la rive droite du Tibre, sur la place Saint-Pierre. Prévoyez plus de temps un autre jour pour vous consacrer au musée ainsi qu’à la chapelle Sixtine, et profitez de cette fin de journée pour apprécier uniquement la basilique, considérée comme la plus grande conception architecturale de son temps. Et pour ça, du gospel, c’est parfait. Lancez Jesus Is King en observant le bâtiment de l’extérieur, bluffé par la minutie des sculptures et l’allure des colonnes.

Quand vous pénétrez dans l’antre de la basilique, prenez le temps de vous arrêter avec le morceau "Selah", et regardez autour de vous. La prestance du lieu, la beauté des ornements, la précision des fresques… un endroit sensationnel qui laisse bouche bée. Vous pouvez vous laisser guider avec "Follow God", avancer pas à pas jusqu’à la salle de prière et vous accorder un moment solennel en compagnie d’Ant Clemons sur le fabuleux "Water". Si vous n’êtes pas croyants, vous pouvez croire en Kanye, ça sera accepté.

Il est alors temps de se rapprocher du centre du monument, admirer la coupole de Michel Ange, jusqu’au Baldaquin de Saint-Pierre : c’est ici que se recueillent les fidèles pour observer ce qui, selon la tradition catholique, est la sépulture de Pierre, le premier des apôtres. Ce trésor de l’église s’apprécie à merveille avec le titre "God Is", dans lequel Kanye explique comment Dieu lui a permis de se libérer de ses démons et d’ouvrir la voie d’un nouveau voyage dans sa vie.

Vous pouvez quitter les lieux sur le magnifique "Jesus Is Lord", et caresser des yeux une dernière fois ces joyaux de la Renaissance qui ont marqué toute une ville, un pays et une population mondiale. Un peu comme Kanye… C’est la fin de cette journée forte en émotions à travers la ville magnifique qu’est Rome. Et si vous n’avez pas la chance d’y aller cet été, vous pouvez toujours écouter la discographie de Kanye West, au-delà de ce choix non exhaustif de trois albums. Vous ressentirez sûrement un goût d’Italie dans les oreilles.

À voir aussi sur konbini :