AccueilMusique

Vidéo : un DJ de 12 ans organise une rave party dans les toilettes de son école

Publié le

par Joséphine de Rubercy

©Facebook Louise Bell

Il s'est fait confisquer son matériel par les enseignants seulement 30 minutes après le début de la soirée !

À 12 ans, on tague son nom sur les murs de l’école ; au pire, on fume en cachette dans les toilettes. Mais lui, il n’avait clairement pas le temps pour ça. Covid ou pas, règlement scolaire ou pas, c’est bien une rave party que ce garçon de 12 ans, nommé Cael Bell, a organisée dans les toilettes de son école, le 11 décembre dernier.

Une semaine plus tôt, il annonçait l’événement sur Snapchat en invitant tous les garçons de 5e de son établissement, le Collège catholique St. Antony’s à Manchester. Le jour J, les jeunes se sont tous réunis dans les toilettes des garçons à l’heure du déjeuner, avec notre DJ en herbe aux platines. Et la rave s’est faite dans les règles de l’art : éclairage, musique à fond, le tout agrémenté de boissons (pas de panique, c’était des sodas) et de barres chocolatées.

Mais tout ça n’aura pas duré très longtemps. Au bout de trente minutes seulement, le corps enseignant est intervenu et a mis fin aux festivités. Le matériel du jeune passionné de musique a été confisqué, notamment ses enceintes et ses lumières (oui, il avait vraiment tout prévu).

Après l’incident, l’école a directement appelé la mère du garçon. Le 11 décembre, Cael "était réveillé, habillé et prêt à partir à l’école depuis tôt le matin, ce qui était du jamais-vu chez nous", raconte-t-elle à The Mirror. "Il arborait un énorme sourire donc je savais qu’il se tramait quelque chose". Mais sa mère estime qu’il "n’a rien fait de mal" et a décidé quant à elle de ne pas le punir. "J’étais obligée d’en rire", ajoute-t-elle. "Ça a été une année terrible et je ne pourrais pas en vouloir à mon fils d’essayer de répandre un peu de joie."

"J’ai posté quelques vieilles vidéos de Cael en train de mixer dans sa chambre pour vous donner une idée de ce qu’il fait" dit-elle sur Facebook. Si la rave party n’a pas plu aux professeurs du garçon, elle a fait mouche sur les réseaux sociaux, où la publication de sa mère a été vue plus de 400 000 fois. Le jeune Cael s’y est fait de nombreux fans, qui vont jusqu’à le qualifier de "légende". "Ce gamin fait plus pour la scène britannique que la plupart des DJ et promoteurs", commente l’un d’entre eux. Une levée de fonds a même été lancée pour que l’écolier puisse se racheter du matériel et ainsi "soutenir la nouvelle génération" de DJ.

À voir aussi sur konbini :