Vidéo : Shia LaBeouf balance un freestyle de quatre minutes et démolit le game

Quatre minutes, cinq beats et un acteur qui freestyle bien mieux que la plupart des rappeurs actuels.

Dans le genre des acteurs qui savent tout faire on avait déjà James Franco, qui en plus de jouer, réalise des films, écrit scénarios et romans et s'adonne à la peinture. On savait que Shia LaBeouf était un artiste de la même envergure, alternant entre cinéma et art contemporain. Comme si ce n'était pas assez, on apprend aujourd'hui grâce à Complex qu'il est également un excellent rappeur.

Publicité

Convié par Sway sur les ondes de SiriusXM, l'intéressé s'est prêté au jeu du "5 fingers of death" où l'invité doit poser un freestyle sur cinq beats diffusés de manière continue — il est d'ailleurs le premier à le faire en n'étant pas dans le monde du rap. Il faudra peu de temps au natif de Los Angeles pour démolir le game.

Posant un flow sur "Sock It 2 Me" de Missy Elliott, "Ambitionz Az a Ridah" de Tupac, "Kick in the Door" de Notorious B.I.G, "Fuck Wit Dre Day" de Dr. Dre et Snoop Dogg et enfin "Agent Orange" de Cage, Shia LaBeouf tient à la perfection ces quatre minutes de freestyle, prouvant qu'il n'a rien à envier à qui que ce soit et rappant bien mieux que certains de ses nouveaux confrères. Il en profite au passage pour foutre des petites mandales à Lil Yachty ou Drake avant de s'autoqualifier de "Tupac juif". Balèze.

"N°1 MC in Hollywood".

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 14/11/2016

Pour vous :