AccueilMusique

Vidéo : Pharrell Williams mal à l'aise face aux accusations de plagiat de Marvin Gaye

Publié le

par Naomi Clément

"Blurred Lines" est l'un des plus gros succès de Pharrell Williams. Il est aussi celui qui lui a coûté le plus cher. Accusé d'avoir plagié Marvin Gaye, le producteur est passé entre les mains de la justice. The Hollywood Reporter dévoile aujourd'hui les vidéos, embarrassantes, de sa déposition.

L'Histoire de la musique a son lot de plagiats : Coldplay et "Viva la Vida" VS Joe Satriani et "If I Could Fly" ; Chuck Berry et "You Can't Catch Me" VS The Beatles et "Come Together" ;  Queen & David Bowie et "Under Pressure" VS Vanilla Ice et "Ice Ice Baby"... la liste est longue. Et continue de s'allonger.

Quelques mois après la sortie en mars 2013 de "Blurred Lines" – qui a généré des millions de dollars, Pharrell Williams et Robin Thicke sont accusés de plagiat par la famille de Marvin Gaye : le titre ressemblerait fortement à "Got To Give It Up", datant de 1977. En mars 2015, les deux musiciens sont condamnés à verser 7,4 millions de dollars aux héritiers de Marvin Gaye, comme le rapporte le Billboard.

"Je suis mal à l'aise"

Aujourd'hui, The Hollywood Reporter dévoile les dépositions de Pharrell Williams, datant du 21 avril 2014. Ces vidéos, pour le moins embarrassantes, expose un Pharrell Williams mal à l'aise.

Dans la vidéo ci-dessous, Richard Busch, l'avocat de la famille Gaye, demande au chanteur et producteur quels accords sont utilisés dans la chanson. "Vous devriez vérifier vous-même" et "je ne suis pas professeur" lui répond ce dernier. L'avocat poursuit en lui posant des questions sur ses connaissances musicales.

Pharrell Williams admet qu'il peut lire des partitions, mais qu'il est incapable d'en écrire. L'avocat lui demande alors des précisions quant à des notes et leur durée. Pharrell Williams, sur la défensive, explique qu'il n'est "pas à l'aise", et qu'il ne "peut répondre maintenant à la question".

"Essayiez-vous de faire semblant d'être Marvin Gaye ?"

Une autre vidéo tirée de déposition s'intéresse plus précisément au plagiat supposé de Marvin Gaye. Dans celle-ci, l'avocat lit un extrait d'une interview du magazine XXL dans laquelle Pharrell Williams mentionnait effectivement Marvin Gaye – sans pour autant affirmer qu'il s'en était inspiré pour "Blurred Lines" :

Richard Busch| Vous avez déclaré que durant la création de "Blurred Lines", ni vous ni monsieur Thicke n'aviez à aucun moment parlé, discuté ou fait référence à la chanson "Got To Give It Up" de Marvin Gaye...

Pharrell Williams | Je ne suis pas allé en studio avec l'intention de faire quelque chose qui ressemble ou sonne comme Marvin Gaye.

R. B. | Le morceau "Got To Give It Up" de Marvin Gaye ne vous a jamais traversé l'esprit pendant le création de "Blurred Lines" ?

P. W. | Non.

[...]

R. B. | Quand vous créiez "Blurred Lines", essayiez-vous de faire semblant d'être Marvin Gaye ?

P. W. | À ce moment précis, non. Mais quand j'y repense, je ressens cette impression.

À voir aussi sur konbini :