clip de « Pouchkine »

Odezenne revient, la fleur au fusil, avec le clip détonnant de "Pouchkine"

Une séquence colorée de science-fiction qui prône la paix et l'amour.

Alix, voix d’Odezenne avec Jacques, nous déclare être un grand amateur du titre "Le Déserteur" de Boris Vian. C’est donc avec ce même état d’esprit de paix que le groupe préféré de ton groupe préféré revient, avec le clip du morceau "Pouchkine".

Publicité

Le trio signe ici une séquence de science-fiction, réalisée par Alix et Romain Winkler, où la paix est prônée avec couleurs et poésie, et qui a pour théâtre l’opéra de Bordeaux. La vidéo ne manque pas de sens : la ballerine, dont la danse est à l’épreuve des balles, représente le fantasme, tandis que les femmes à l’extérieur du bâtiment font allusion à Clytie, transformée en tournesol par le dieu Hélios dans la mythologie grecque.

Des armes dans un lieu de spectacle, un parti pris audacieux à notre époque. Et pourtant, Odezenne affiche clairement la volonté de lever le voile du tabou sur ces heures sombres de notre histoire, et de donner la parole à l’art. Alix nous l'explique ainsi :

"Quand on met en scène une fusillade dans une salle de spectacle, évidemment, le Bataclan est dans toutes les têtes. Néanmoins, c’est une nécessité, je crois, de pouvoir se réapproprier tous les territoires créatifs et de n’en céder aucun. Y compris et surtout lorsque la narration implique des tirs dans un théâtre."

Publicité

Pour rappel, Pouchkine est un homme mort au terme d’un duel pour une femme. À l’image de ce combat, tout le clip est marqué par le sceau de la dualité. Le ying et le yang, le crime et la paix… La musique est peut-être la véritable jonction des opposés.

Par Hong-Kyung Kang, publié le 11/02/2020