AccueilMusique

Vidéo : le trip cauchemardesque de Mykki Blanco dans C-ORE

Publié le

par Matthew Kirby

Psychoegyptian, Yves Tumor, Violence et Mykki Blanco partent à la recherche d'un techno-junkie détenant une nouvelle drogue. Ils l'essaient et se retrouvent coincés dans des réalités cauchemardesques. 

Après avoir révélé au monde sa séroposivité, Mykki Blanco sort un court métrage psychédélique sous son propre label Dogfood Music Group réalisé par Jude MC. Les images représentent les déformations de la perception engendrées par une nouvelle drogue.

Le film de dix minutes commence comme un clip lambda dans un club bondé et les lumières colorées éclairent brièvement les visages dans l'ombre. Rien d'anormal malgré des plans de coupe étranges.

Ensuite, Psychoegyptian, Yves Tumor, Violence et Mykki Blanco partent à la recherche d'un techno-junkie détenant une nouvelle drogue et le torturent. Les images sont déroutantes. Les fortes distorsions sonores rendent l'expérience particulièrement éprouvante, sans compter l'effet produit par la caméra embarquée qui nous donne le point de vue de celui qui inflige les tortures.

Pitchfork explique :

C-ORE suit quatre miliciens à la poursuite d'un techno-junkie sur le point de mettre au point un nouveau moyen d'expérimenter la vieille terre. Ils l'essaient à leur tour mais tombent dans des réalités parallèles cauchemardesques. Maintenant endoctriné dans la C-ORE, ils essaient d'échapper à cette drogue en voyageant aux limites de cette nouvelle réalité.

À voir aussi sur konbini :