Vidéo : Michael Stipe rend hommage à David Bowie chez Jimmy Fallon

Michael Stipe a livré une performance délicate et élégante en reprenant "The Man Who Sold the World" de David Bowie sur le plateau de Jimmy Fallon.

Depuis que R.E.M a officiellement mis un terme à son existence en 2011, Michael Stipe s'est fait plutôt discret : il n'est remonté sur scène qu'à quelques reprises, lors d'un concert caritatif en duo avec Chris Martin ou pour une première partie surprise de Patti Smith. C'est pourquoi l'annonce même de la venue du chanteur sur le plateau de Jimmy Fallon, mardi 29 mars, a créé des remous jusque dans l'océan agité d'Internet, et ce dès la semaine dernière.

Publicité

Hier soir, la courte performance a tenu ses promesses. Tout de noir vêtu, c'est un Michael Stipe à la barbe fournie, un anneau dans le nez, qui s'est avancé sur scène. Accompagné simplement au piano à queue, le chanteur à la voix si caractéristique a entonné une reprise élégante de "The Man Who Sold the World" – titre parfois plus célèbre pour sa version de Nirvana, mais néanmoins signé du géant Bowie.

Michael Stipe, en mission pour David Bowie

Michael Stipe était sur le plateau de NBC pour assurer la promotion de deux concerts en hommage au génie musical britannique, qui a quitté notre monde début janvier. Ce live caritatif verra défiler au Carnegie Hall de Manhattan des pointures comme Patti Smith, Blondie, Cyndi Lauper ou Pixies, mais aussi The Roots, Mumford and Sons, The Flaming Lips et Cat Power… Ne vous fatiguez pas, c'est déjà complet depuis longtemps.

Avec cette reprise de "The Man Who Sold the World", Michael Stipe rappelle qu'il était un grand admirateur de l'auteur de "Heroes". Le 12 janvier, lors de l'annonce de la mort du Thin White Duke, le chanteur de R.E.M partageait sur la page Facebook du groupe ce poème, que nous ne nous risquerons pas à traduire :

Publicité

"Right now, it feels as if the solar system
is off its axis, as if one of our
main planetary anchors has
lost its orbit. That said – I am
certain that wherever Bowie is
now – I want to be there someday."

Par Théo Chapuis, publié le 30/03/2016

Pour vous :