AccueilMusique

Vidéo : le rappeur Bobby Shmurda vient de sortir de prison, voici son histoire

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le rappeur de Brooklyn Bobby Shmurda était incarcéré depuis 2014. Il s’était fait connaître avec le tube "Hot N*gga".

Le rappeur Bobby Shmurda a été libéré de la prison d’État de New York ce mardi 23 février. Maintenant âgé de 26 ans, le jeune originaire de Brooklyn a quitté à 8 h 30 la prison de Dannemora, située à Clinton dans l’État de New York. Il était emprisonné depuis la fin de l’année 2014. Le voici donc libéré après presque sept années derrière les barreaux. Le rappeur a annoncé son retour et sa sortie de prison sur Instagram avec un extrait du film The King of New York.

L’histoire de Bobby Shmurda est très reliée à celle de son morceau "Hot N*gga". Ce tube, le plus important de l’été 2014, a rendu célèbre dans le monde entier la "Shmoney dance" avant que Bobby Shmurda ne termine en prison quelques semaines plus tard. Au départ de ce morceau, il y a Meek Mill, le jeune motard fou de Philadelphie. En 2011, il explose avec "Ima Boss" et son instrumental qui hurle comme une sirène de police. Ce son si particulier vient du producteur Jahlil Beats, qui va en faire sa marque de fabrique.

Fin 2011, Jahlil Beats propose une autre instru dans le même genre à Meek, mais le rappeur en a marre, il cherche autre chose. Jahlil Beats l’envoie alors à Lloyd Banks du G-Unit, le poto de 50 Cent, qui en fera "Jackpot" en février 2012, un titre de pur rap new-yorkais qui passe inaperçu. C’est là que deux fans de Meek Mill et Jahlil Beats le découvrent, presque deux ans après sa sortie.

Chewy et Rowdy sont deux jeunes de la rue, originaires du quartier d’East Flatbush de Brooklyn à New York. Ils trempent dans un tas d’histoires plus ou moins nettes avec leur bande de potes (disons plutôt leur gang), le GS9. Pour tromper l’ennui, Chewy et Rowdy rappent, ils ont une dizaine de titres en boîte et viennent de poser sur le beat "Jackpot" de Lloyd Banks.

Afin de promouvoir leur musique, ils décident de payer un jeune de leur quartier 300 dollars pour faire deux vidéos, celles de leurs deux morceaux préférés, "Shmoney Dance" et "Hot N*gga", le fameux morceau sur le beat de "Jackpot". La vidéo sort le 23 mars 2014 sur YouTube, on y voit Chewy, renommé Bobby Shmurda, au milieu de ses potes parlant de son quotidien violent. Le clip est comme un documentaire très réaliste de leur style de vie.

C’est alors qu’au milieu de ce documentaire naît une danse incongrue, la "Shmoney dance", avec ses petits pas chaloupés tournés en dérision. C’est cette alliance de violence et d’humour qui va marquer les esprits. Ce qui marche, c’est aussi ces nouveaux mots "shmurda" et "shmoney", car la bande a créé son propre langage en ajoutant des "sh" partout, un peu comme les Schtroumpfs.

La vidéo, et surtout la danse, deviennent virales à New York puis dans tout le pays, notamment sur Vine. C’est alors que Sha Money XL, le producteur de G-Unit (et donc de Lloyd Banks), tombe dessus. Comme par hasard, c’est tout de même bien fait. Subjugué par l’énergie de Bobby Shmurda et de son morceau, Sha Money XL décide de le signer sur Epic Records. L’audition pour présenter cette signature à tout le label sera filmée et deviendra iconique, aussi dérangeante que… épique. "Hot N*gga" ressort alors en grande pompe pendant l’été 2014 et atteint la 6e place du Billboard. Une légende est née.

Mais, quelques semaines plus tard, le 18 décembre 2014, la bande GS9 est arrêtée devant les studios Quad, les mêmes où 2pac s’était fait tirer dessus dans l’ascenseur. La police s’est servie de la vidéo d’"Hot Nigga" pour monter le dossier. Depuis, Bobby Shmurda était en prison pour conspiration et port d’armes. La Shmoney fut longtemps endormie mais vient de se réveiller ce mardi 23 février 2021. On attend la suite avec impatience !