AccueilMusique

Docu : le Bateau de l'enfer, croisière paradisiaque pour métalleux épanouis

Publié le

par Théo Chapuis

Le festival 70 000 Tons of metal a eu l'idée géniale de convier 60 groupes lors d'une croisière au soleil. Le webdocu Le Bateau de l'enfer raconte.

"Ils ne portent que du noir", "ils tirent tout le temps la gueule", "ils n'aiment même pas le soleil"... Voilà ce que des tas de gens (mé)disent des métalleux dans leur dos. S'ils savaient comme ils ont tort...

Depuis quelques années désormais, des fans de metal du monde entier grimpent à bord d'un navire de croisière gigantesque, direction les Caraïbes. Sur ce bateau forcément un peu ivre, ils vivent le 70 000 Tons of metal, soit le festival de musique heavy le plus cool des sept mers – en plus de faire mentir les clichés sur leur caractère taciturne.

Monoï et double pédale

Vous n'avez pas pu acheter vos billets à temps ? Pas de problème, Joachim Barbier et Julian Nodolwsky ont rapporté de cette croisière infernale Le bateau de l'enfer, websérie documentaire en neuf épisodes dans laquelle on rencontre des personnages hauts en couleur comme Jean-Michel, quinqua du Pas-de-Calais, le capitaine Andy ou encore Martin, véritable mascotte de la croisière avec sa barbe hirsute, son bonnet de Père Noël et sa cotte de mailles (oui). Ce programme est produit par Arte France et So Films et Konbini a la joie d'en être partenaire.

60 groupes, 3 000 metalleux, mais aussi des piscines, du blackjack, des adorateurs de Lemmy, des cornes pour-boire-de-la-bière-dedans et l'étendue infinie de l'océan, à perte de vue. Alors, c'est pas metal, ça ?

Ci-dessous, les neuf épisodes du Bateau de l'enfer.

À voir aussi sur konbini :