AccueilMusique

Vidéo : quand Kendrick Lamar rend visite à Barack Obama

Publié le

par Naomi Clément

Quelques jours après "God Is Gangsta", le rappeur offre une nouvelle vidéo valorisant l'importance des mentors dans la vie des jeunes adultes. Une philosophie approuvée par Barack Obama.

Une poignée de main entre Obama et Lamar (Capture d'écran de la vidéo "Pay It Forward")

On connaissant déjà l'amour du président américain pour le rap, notamment pour Kendrick Lamar. Il y a quelques semaines, au cours d'un entretien avec le magazine People, Barack Obama révélait que son morceau préféré de l'année 2015 n'était autre que "How Much A Dollar Cost?", tiré du très acclamé To Pimp a Butterfly.

Preuve de leur affinité musicale (mais pas que), les deux hommes se sont rencontrés dans le bureau ovale de la Maison Blanche. Une entrevue que le rappeur de Compton dévoile aujourd'hui dans "Pay It Forward", une vidéo à travers laquelle il promeut l'importance des mentors dans la vie d'un jeune adulte.

Réalisée par Dave Meyers et The Little Homies, cette courte vidéo offre des images tirées de "Hard Work" ainsi que des photos de la visite de Kendrick chez Barack Obama. Elle vise notamment à promouvoir Mentor, une organisation qui comme son nom l'indique permet aux jeunes Américains de bénéficier des conseils et du suivi d'un mentor.

"Guider les jeunes sauve des vies"

Voici, en français, ce que Kendrick Lamar souligne avec conviction dans "Pay It Forward" :

Quand j’étais gosse, il était vital pour moi d’avoir un mentor. [Il a] toujours été là quand c’était nécessaire, [il m’a] permis de prendre les décisions les plus importantes alors que je grandissais. Il me paraît donc juste de guider un jeune à mon tour en usant de la même sagesse dont j’ai bénéficié. Si j’aide ce gamin à devenir une meilleure personne dans la vie, je serai à tout jamais conscient de mon influence et je la transmettrai. Quand je vois où je suis arrivé aujourd’hui, je réalise que la plus grande partie de mon succès, je le dois aux mentors qui m’ont accompagné dans la vie.

J’ai dit cela au président Barack Obama et il est du même avis. En ce qui concerne les centre-villes, les problèmes, les solutions, et l’implication de la jeunesse, nous sommes tous les deux conscients que guider les jeunes sauve des vies.

Parfois, je réfléchis à ce que j’aurais pu devenir si je n’avais pas eu une connaissance plus âgée à mes côtés pour m’aider à faire la distinction entre le bien et le mal, pour me montrer les avantages et les inconvénients de chaque décision que j’étais sur le point de prendre, pour me dire en un mot quelle était la meilleure manière de réussir dans le futur.

Les rappeurs au service de leur communauté

Ces derniers jours, les rappeurs américains semblent de plus en plus soucieux du bien-être des personnes issues de leur communauté et de leur pays. Et n'hésitent pas à le faire savoir.

Parmi eux, on peut citer T.I. qui a offert pour Noël une tournée générale de cadeaux dans deux magasins de sa ville natale, Atlanta, ou encore le Chicagoan Chance The Rapper, qui est parvenu à récolter 100 000 dollars dans le but de fournir des manteaux aux sans-abris de sa ville à l'approche de l'hiver. Alors, à qui le tour ?

À voir -> Notre entretien avec Kendrick Lamar

À voir aussi sur konbini :