AccueilMusique

Vidéo : Jérôme Niel est un lutin de Noël version rappeur vénère avec Soso Maness en guest

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le comédien balance sa rage dans un rap contre le Père Noël, un tube de fin d'année à faire flipper Mariah Carey.

Jérôme Niel s’énerve contre le Père Noël et les fêtes de fin d’année dans ce morceau de rap nommé "Sapin guirlande grelot grelot". Dans cet extrait du Show de Noël Must Go On de Manu Payet, produit par Studiocanal et Konbini Studio, le comédien est déguisé en virulent "farfadet syndiqué prêt à faire la révolution" et affublé d’un gilet jaune. Le morceau, composé d’une multitude de punchlines et de bons mots, est l’occasion d’un feat avec un invité de choix : Soso Maness.

En effet, le rappeur de Marseille intervient pour reprendre avec Jérôme sa fameuse phrase issue du tube "Bande organisée", devenue slogan rap de 2020 : "Et ça fait : zumba, caféw, caféw, carnaval / J’suis dans l’4x4 teinté, pisté par la banal". Ce remix du rap de Noël est écrit par Florent Bernard, Adrien Ménielle mais aussi Gérard Baste, membre des Svinkels, déjà auteur de nombreuses parodies de morceaux de rap, dont ceux de Fatal Bazooka. Le résultat est proche des meilleurs sketchs du genre, d’habitude l’apanage du Saturday Night Live de NBC, notamment ceux écrits par le groupe The Lonely Island avec Akiva Schaffer, Andy Samberg et Jorma Taccone. L’humour doit toujours être pris au sérieux, c’est important.

De son côté, l’instrumental très boom bap est signé Djar One avec Gérard Baste. Au final, le lutin énervé tient peut-être l’un des tubes de fin d’année, prêt à bousculer Mariah Carey sur son trône de reine de la musique de Noël. La révolution est en marche. Et n’en déplaise à Gil Scott-Heron, cette fois-ci elle sera bien télévisée.

Ce rap de Noël porté par Jérôme Niel est présenté dans le Show de Noël Must Go On, diffusé lundi 21 décembre sur Canal+ et toujours disponible en VOD sur MyCanal, sur une idée originale de Manu Payet, Konbini (avec notamment Raphaël Choyé, Arthur King), Florent Bernard, Théodore Bonnet et Adrien Ménielle

À voir aussi sur konbini :