Vidéo : Jay Z évoque la vulnérabilité des hommes avec Chris Rock et Jesse Williams

Dans une nouvelle vidéo, Jay Z invite des hommes afro-américains influents à témoigner de leur vulnérabilité.

Le dernier album de Jay Z, 4:4, invite à la conversation. Le rappeur y aborde de nombreux sujets, comme l’identité sexuelle ou encore les difficultés rencontrées en tant qu’homme noir aux États-Unis. Dans son titre "Smile", il mentionnait déjà son psychologue dans des paroles qui normalisent le besoin d’avoir recours à de l’aide autant qu’elles établissent l’importance de la santé mentale.

Publicité

Avec une communauté importante de fans, comprenant aussi bien des jeunes gens que des personnes peu sensibilisées à ce sujet, Jay Z le sait : il fait partie de ceux qui peuvent avertir, de ceux qui peuvent montrer l’exemple. C’est pourquoi il accompagne la promotion de cet album de quelques vidéos de sept minutes, qu’il a appelées "footnotes" (littéralement, "notes de bas de page").

Dans la dernière d’entre elles, qui complète sa chanson "MaNyfaCedGod", la caméra interroge des personnalités telles que Jesse Williams, Chris Rock, Anthony Anderson, Mack Wilds, Meek Mill ou encore Trevor Noah, ouvrant ainsi le dialogue sur la masculinité et la fragilité. Ce dernier, présentateur du Daily Show, y explique :

"J’aimerais tellement que les femmes sachent comme nous sommes abîmés par la perception que la société a de ce qu’un homme doit être. Que ce soit celle de nos pères, de nos oncles, de nos frères, du monde ou de nos amis."

Publicité

Car tout le monde a sa propre idée de ce qu’un homme doit être, et sur chaque homme pèsent de nombreuses attentes. Cette brochette d’hommes influents évoque ses réflexions intimes sur la manière dont la perception qu'a la société de l’homme affecte le rôle de celui-ci dans toutes ses relations. Qu’est-ce qu’être un homme ? Qu’est-ce qu’être l’homme ? Qu’est-ce qu’être un homme fort ?

Autant de questions qui n’ont souvent pas leur place dans les discussions du quotidien, mais qui affectent la plupart des hommes, y compris les plus célèbres. Grâce à cette conversation, Jay Z fait la part belle à la sensibilité masculine, mentionnant des sujets encore trop tabous tels que les peurs et les larmes des hommes ainsi que la thérapie. Une belle démarche qui, il l’espère, ouvrira les esprits.

Par Chayma Mehenna, publié le 15/08/2017

Pour vous :