AccueilMusique

Vidéo : l'interview schizo de Vald en réponse à Yann Moix

Publié le

par Rachid Majdoub

Après Nekfeu sur le plateau d'On n'est pas couché, c'est au tour de Vald d'être confronté à un journaliste prêt à en découdre avec lui et le rap dans son ensemble. 

(Crédit Gif : Jordan Beline)

Qui de mieux que Vald et son personnage truculent pour se prêter à l'exercice de l'interview schizo ? A l'occasion de la sortie de son nouvel EP NQNT 2, et quelques jours après le traitement condescendant de Nekfeu par Yann Moix sur le plateau d'On n'est pas couché, on a décidé de mettre Vald, le MC, face à Vald, le journaliste.

Un intervieweur qui, lunettes de vue sur la pointe du nez et foulard sur le costard, ne compte pas être tendre avec le jeune rappeur originaire d'Aulnay (93) et l'art de la rime dans son ensemble. A l'instar du chroniqueur de l'équipe de Laurent Ruquier samedi 19 septembre dernier sur France 2, celui qui déballe sa critique, pose les questions, déploie ses connaissances ne passe pas par quatre chemins : il prend la direction du cliché pour s'engouffrer dans le dénigrement pur et dur.

Vald se retrouve donc confronté à un mec qui, comme Yann Moix, "adore le rap", tout en reprochant au sien une "violence déguisée en douceur" ; "de la violence qui s’excuserait de faire mal, de la pyromanie sans pompier, de l’hématome sans le coup, une maladie sans cancer". Dans le cas de Vald, il s'agit plutôt d'"une frite sans ketchup, une entaille sans sang, la France sans sa crise, un gâteau sans cerise...". On ne vous en dit pas plus.

Comment réagira-t-il ? Aura-t-il "moins de sang-froid" que Nekfeu n'en a eu, comme il nous l'a confié après l'exercice ? Pour lui, il serait aujourd'hui "intéressant d'avoir des journalistes légitimes pour parler de rap à la télé. Il n'y en a pas."

Et de conclure :

Encore, aujourd'hui, on n'est pas respectés... Le respect se perd.