AccueilMusique

Clip : Ibrahim Maalouf imagine une France totalitaire dans une reprise de Beyoncé

Publié le

par Inès Bouchareb

Le trompettiste français a imaginé une France quasi-fasciste pour le clip de sa reprise de Beyoncé, "Run The World/Girls".

En septembre dernier, le trompettiste Ibrahim Maalouf sortait Red & Black Light, son septième album studio, "une ode à la femme d’aujourd’hui et à son rôle fondateur et fondamental pour espérer un avenir meilleur". Dimanche 13 décembre, à l'occasion du second tour des élections régionales, le musicien a sorti le clip de sa reprise du morceau phare de Beyoncé, "Run The World/Girls".

Une France aux mains d'un régime répressif

Pour incarner la femme et son rôle salvateur dans ce clip, le trompettiste a fait appel à Hajiba Fahmy, danseuse française aux côtés de Queen B depuis maintenant deux ans. Qui de mieux, donc pour se déhancher sur cette douce mélodie ? Dans cette vidéo de cinq minutes, Hajiba joue le rôle d'une dirigeante d’un groupe de résistance clandestin, dans une France aux mains d'un régime de répression. Lors d'une interview accordée à Clique, Ibrahim Maalouf explique :

J’ai imaginé une hypothétique France d’extrême droite, où toutes les personnes jouissant d’une double nationalité, se voient devoir y renoncer (ce qui est au programme des partis d’extrême droite). Ces personnes refusent de le faire et tombent en situation irrégulière. Pour rester en France, ces populations dont je ferai partie, devront vivre dans la clandestinité.

À voir aussi sur konbini :