AccueilMusique

Vidéo : la face cachée de Moby

Publié le

par Louis Lepron

On a fait connaissance avec la face cachée de Moby. 

Play. Pour nombre de gosses nés dans les années 80 et 90, ce nom peut être intimement lié à l'album le plus populaire de Moby. "Honey", Porcelain", "Find My Baby" ou "Natural Blues" : c'étaient tout autant de titres qui ont marqué nos oreilles, des morceaux pop triturés aux frontières d'une electro lo-fi, de la house et du trip-hop, serties de samples piqués au gospel comme au blues. Le résultat est un opus aujourd'hui culte, l'un des premiers à avoir rendu accessible d'une manière aussi distinguée une électro pop, avec ses dix millions de ventes dans le monde.

Mais Moby, ce n'est pas seulement Play. Ce sont des origines particulières, une ouverture musicale ahurissante, une vision de la musique peu ordinaire et une façon de "faire carrière" qui dénote. Alors qu'il passait par Paris, on l'a rencontré dans un hôtel. Un thé à la main, une passion évidente qui se lisait dans les yeux : on a fait connaissance avec la face cachée de Moby.