Vidéo : des musiciens ivoiriens n'ont "Même pas peur" et défient les terroristes en chanson

En Côte d'Ivoire, un collectif de musiciens s'est rassemblé pour chanter le titre "Même pas peur", chant festif qui moque les terroristes et rappelle, s'il le faut encore, que l'islam est une religion de paix.

Après l'attentat qui a fait 19 victimes le 13 mars 2016 à Grand-Bassam, les artistes ivoiriens veulent montrer leur unité face au terrorisme. Regroupés en un collectif, des musiciens ont assemblé leurs talents pour le titre "Même pas peur", qui bénéficie d'un clip tourné sur la plage de Grand-Bassam.

Publicité

On y voit les artistes apparemment aux côtés de simples badauds et d'employés d'hôtels ou de restaurants. Tous dansent dans une atmosphère décidément festive et chantent ce titre aux paroles de défi envers les meurtriers : "En Côte d’Ivoire, on est debout, djihadistes on n'a même pas peur ! [...] Tu ne veux pas voir (des) femmes nues, mais tu fais quoi sur les plages ? [...] À cause de 70 vierges tu tues des innocents [...]".

Ils chantent un islam de paix

Mashable France note la véhémence des propos des chanteurs et chanteuses à l'adresse des jihadistes, citant Abou Nidal qui rappelle que Mohammed "n'était pas un terroriste" et récite même un verset du Coran :

"Ne tuez pas la personne humaine car Dieu l’a déclarée sacrée."

Publicité

De nombreux musiciens ivoiriens ont uni leurs talents pour ce titre, notamment Mawa Traoré, Le Molare, Abou Nidal, l’Enfant Siro, Serge Beynaud, Paul Madys, Lago Paulin, El Pazo des Mercenaires, Seba, Yvane Kouame et Bétika. Sur Twitter, de nombreux messages saluent et relaient cette initiative.

Publicité

Lors de l'attaque de Grand-Bassam, contrairement à celles de Paris, Ankara et Bruxelles, Facebook n'a pas enclenché son "Safety Check", outil qui permet la rapide vérification de la sécurité de ses proches sur le réseau social.

Par Théo Chapuis, publié le 25/03/2016

Pour vous :