AccueilMusique

Vidéo : le concert improvisé de Jack White dans la cour d’un lycée américain

Publié le

par Henri Margueritte

À l’heure de la pause déjeuner, le cofondateur des White Stripes a livré un live de 45 minutes, à la fin duquel il a discuté avec quelques lycéens.

Ce 30 mai, comme chaque jour aux alentours de 11 h 45, les étudiants du Woodrow Wilson High School sortaient de cours pour aller en pause déj. Ils sont alors tombés sur l’ex-chanteur des White Stripes, installé au milieu de leur cour, guitare à la main et prêt pour un live de 45 minutes.

Pour la directrice, Kimberley Martin, ce n’est pas un hasard si Jack White et sa bande ont décidé de s’installer dans son lycée. L’acoustique y serait excellente selon ses déclarations au Washington’s Top News : "Ils savaient que nous avions cette grande cour intérieure, et ils ont pensé que ce serait le lieu propice pour un live pop-up."

Le groupe n’a même pas eu à faire les balances, jugeant effectivement que l’acoustique était idéale. Et comme pour s’assurer de communier avec son jeune public, l’ex-chanteur des White Stripes a entonné son classique, "Seven Nation Army".

Kimberley Martin explique dans le même article que les étudiants ne savaient pas comment réagir, mais que lorsque Jack White les a encouragés à s’approcher de lui, l’ambiance s’est immédiatement enflammée. En témoignent les vidéos tournées par les personnes présentes :

Selon un porte-parole des écoles publiques de Washington, Jack White voulait "offrir une expérience mémorable aux étudiants avant que l’année scolaire ne se termine". Mission accomplie pour celui qui, en guise d’au revoir à son jeune public, s’est contenté d’un "Merci Woodrow Wilson High School", avant de poser sa guitare à terre et de marcher vers la sortie. Une expérience qui, selon la directrice du lycée, ne peut arriver qu’à Washington :

"C’est l’un de ces événements qui vous rendent fier d’habiter dans cette ville. Quel principal peut raconter ce genre d’histoire ? C’est une anecdote typique de Washington."

À voir aussi sur konbini :