Vidéo : un développeur a recréé le clip de "Take On Me" en réalité augmentée

Grâce à la technologie du kit de réalité augmentée d’Apple, un développeur a recréé le clip cartoonesque de "Take on Me", le célèbre single d’A-ha sorti en 1984.

"Taaaaaake ooooooon meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee…" Oui, comme (presque) tout être humain doté de la parole, vous avez déjà probablement mugi ce refrain à la faveur d’une nuit de pleine lune et d’un pack de Maximator, histoire d’enterrer définitivement tout espoir de vous rabibocher avec vos voisins de palier. Nous sommes en 2017 et, pourtant, cette saloperie de tube venu tout droit des années 1980 continue de hanter les playlists des soirées avinées, aucun âge ni aucune catégorie socioprofessionnelle n’échappant à sa maudite influence. Et avec ce nouveau projet de réalité augmentée, Take on Me va (une fois de plus) émerger des profondeurs de notre culture collective pour accomplir son œuvre de destruction.

Publicité

Car en plus de posséder un refrain à s’ouvrir les veines au couteau à beurre, ce titre est également connu pour son clip, sorte d’histoire fadasse qui voit une femme tellement fantasmer sur le héros de la bédé qu’elle lit (évidemment, c’est le chanteur du groupe, bravo pour l’humilité) que celui-ci finit par se matérialiser pour mieux l’attirer dans son monde merveilleux de lignes de crayon en noir et blanc.

Si le clip original avait visiblement demandé un boulot plutôt dingue pour l’époque, les petits malins du studio Trixi ont fait plus fort : en se basant sur l’ARKit d’Apple, un kit de développement pour créer du contenu en réalité augmentée, ils ont entièrement reproduit ce clip, à la différence près que cette fois-ci, nous sommes réellement immergés dans ce monde cartoonesque, lequel se superpose à notre triviale réalité. Le secret ? "Superposer des ombres", paraît-il. Ça ne rendra pas la chanson moins énervante pour autant, mais ça reste une nouvelle preuve que bien exploitée, la réalité augmentée peut produire de très belles choses.

Par Thibault Prévost, publié le 28/07/2017

Pour vous :