Vidéo : Billie Eilish se met à nu en plein concert et dénonce le body-shaming

"Si je porte ce qui est confortable, je ne suis pas une femme. Si je retire des couches de vêtements, je suis une salope..."

Ce lundi 9 mars, Billie Eilish a ouvert le bal de sa tournée nord-américaine "Where Do We Go ? World Tour", à Miami. Souvent critiquée sur son style vestimentaire jugé trop large, la jeune artiste de 18 ans, qui a récemment réalisé le thème du prochain James Bond, a diffusé sur scène une courte vidéo d’elle, percutante, où l’on peut voir l’artiste se déshabiller.

Publicité

Le fait de dévoiler son corps est une grande première pour la prodigieuse chanteuse qui a marqué l’histoire des Grammy Awards. En effet, pour cacher son corps et se préserver des critiques en tout genre, Billie Eilish adopte un style composé majoritairement de pantalons et de T-shirts extra-larges. Par conséquent, l’artiste américaine est sujette à de nombreuses critiques, ce à quoi elle répond :

"Si je porte ce qui est confortable, je ne suis pas une femme. Si je retire des couches de vêtements, je suis une salope. Alors même que vous n’avez jamais vu mon corps, vous le jugez malgré tout, et vous me jugez à cause de lui. Pourquoi ? On fait des suppositions sur les gens, basées sur leurs tailles."

Une vidéo forte soutenue par un discours encourageant et positif, réalisé par la chanteuse d’à peine 18 ans, dans le but de contrer la honte corporelle. Voici son discours complet :

Publicité

"Vous avez des opinions,
à propos de mes opinions,
à propos de ma musique,
à propos de mes habits,
à propos de mon corps.
Certains détestent les vêtements que je porte,
certains les encensent,
certains les utilisent pour se moquer d’autres,
certains les utilisent pour se moquer de moi,
mais je sens que vous regardez
tout le temps
et rien de ce que je fais ne passe inaperçu.
Donc pendant que je sens vos regards,
vos jugements,
ou vos soulagements,
si je devais vivre à travers ceux-là,
je ne serai jamais capable d’avancer.
Aimeriez-vous que je sois plus petite ?
Plus faible ?
Plus douce ?
Plus grande ?
Aimeriez-vous que je me taise ?
Est-ce que mes épaules vous provoquent ?
Et ma poitrine ?
Suis-je mon estomac ?
Mes hanches ?
Le corps dans lequel je suis née,
ce n’est pas ce que vous voulez ?
Si je porte ce qui est confortable,
je ne suis pas une femme.
Si je retire des couches de vêtements,
je suis une salope.
Alors même que vous n’avez jamais vu mon corps,
vous le jugez malgré tout,
et vous me jugez à cause de lui.
Pourquoi ?
On fait des suppositions sur les gens,
basées sur leur taille.
On décide de qui ils sont,
on décide de ce qu’ils sont.
Si j’en porte plus,
si j’en porte moins,
qui décide de ce que ça fait de moi ?
Qu’est-ce que ça veut dire ?
Si ma valeur n’est basée que sur votre perception ?
Ou alors, votre opinion n’est pas de ma responsabilité ?"

Par Maëva Carayon, publié le 11/03/2020