Vidéo : aux VMAs, Alicia Keys invoque Martin Luther King avec un puissant discours de paix

Alicia Keys a récité un poème célébrant l'amour et l'unité aux MTV VMAs. Elle l'a déclamé en l'honneur de Martin Luther King et de son enseignement.

Dimanche 28 août, au Madison Square Garden de New York pour les VMAs 2016, il n'y avait pas que la performance de Beyoncé, le melon de Kanye West ou la parade amoureuse entre Drake et Rihanna. Ainsi Alicia Keys est, elle aussi, apparue sur scène lors du happening annuel organisé par MTV. Non pas pour interpréter l'un de ses titres, mais pour célébrer le 53e anniversaire d'"I have a dream", le discours le plus célèbre de Martin Luther King : "En son honneur, je voudrais partager un petit poème avec vous", a-t-elle expliqué en guise d'introduction.

Publicité

"Si la guerre est une vertu et le sexe un péché, alors nous sommes perdus dans ce rêve éveillé. Enfermés par des frontières et l'éducation du défaut, divisés par les différences, de notre sexualité et de notre peau", a récité l'artiste.

"Peut-être qu'on peut s'aimer"

La chanteuse a ensuite profité de sa puissante voix de mezzo-soprano pour poursuivre son texte, a capella :

"Nous pouvons nous craindre, nous haïr, mais nous pouvons briser ces murs. Nous pouvons élever des murs, mais nous avons besoin les uns des autres [...] Peut-être qu'on peut s'aimer, peut-être qu'on peut faire plus attention [aux autres] au lieu de lâcher les bombes de la guerre sainte."

Publicité

Silence, remerciement, applaudissements émus dans l'assistance. En s'inscrivant dans les pas du célèbre militant lors de la grand-messe de MTV consacrée aux stars les plus bankables de la musique pop, Alicia Keys a profité de son statut d'artiste influente pour partager un message de paix et de vivre ensemble.

Ce n'est pas du luxe dans le contexte de réveil des tensions raciales aux États-Unis – ni dans celui des divergences sur fond confessionnel en France. Le poème de la chanteuse est à écouter dans la vidéo ci-dessus.

Par Théo Chapuis, publié le 29/08/2016

Copié

Pour vous :