Vidéo : en pleine interview, A$AP Rocky se lance dans un freestyle enflammé

Pour GQ, le rappeur s’est prêté à une séance de questions-réponses amusante, avant de se lancer dans un freestyle inattendu.

Le 23 octobre, le magazine américain QG partageait le fruit de sa rencontre avec A$AP Rocky. Au programme ? Une vidéo de huit minutes, réalisée dans les coulisses d’un concert donné à Philadelphie fin septembre, dans laquelle le rappeur est soumis à une série de questions posées par quelques-uns de ses proches collaborateurs. Parmi eux, le designer Raf Simons, André 3000, ou encore l’acteur Mahershala Ali, qui l’interpelle : "A$ap Rocky, puisque ton nom [Rakim Mayers, ndlr] est inspiré par celui d’un des plus grands MC de tous les temps [le rappeur new-yorkais Rakim, ndlr], de quel MC légendaire le nom de ton enfant s’inspirera-t-il ?"

Publicité

Entouré de plusieurs membres de l’A$AP Mob, dont A$AP Ferg, Pretty Flacko se prête avec entrain à l’exercice, jusqu’au moment où, soudainement, retentit dans le couloir du bâtiment une alarme incendie. Un son strident qui, visiblement, inspire notre artiste. Quelques secondes plus tard (à 7’10 sur la vidéo), on le découvre en effet en plein freestyle, un joint entre les doigts, avec pour seule instru' le bruit de cette alarme persistante.

"Je ne fais pas que du rap : je fais de la musique"

En parallèle à cette vidéo, A$AP Rocky s’est également livré dans un long entretien, publié dans le nouveau numéro de GQ Style (dont il fait la couverture). Comme le souligne Views, A$AP Rocky en a profité pour donner plus de précisions quant à la ligne directrice de son troisième album, à paraître prochainement. "Le but de cet album, c’est vraiment de tester de nouvelles sonorités", a-t-il confié, avant d’ajouter :

Publicité

"Les gens ont tellement peur d’essayer de nouvelles choses, qu’ils préfèrent faire avec ce qu’ils ont déjà l’habitude de faire, parce que c’est facile. Les 100 titres qui marchent le mieux dans les charts sonnent tous pareil. Les gens se satisfont de ça parce que ça plaît au plus grand nombre, il y a un succès populaire qui est garanti. En ce qui me concerne, je préfère expérimenter, voir mon public grandir et toucher de nouvelles personnes aussi. Je ne fais pas que du rap : je fais de la musique. C’est pour ça que cet album prend du temps. Les sons qu’il contient me représentent."

Un disque attendu au tournant, puisque la sortie du dernier album d’A$AP Rocky, At. Long. Last. ASAP, remonte à 2015.

Une publication partagée par GQ (@gq) le

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 25/10/2017

Pour vous :