AccueilMusique

Vidéo : à la rencontre de Rich Rappaport, l'homme derrière les faux billets dans les clips de rap

Publié le

par Sophie Laroche

Un business qui rapporte.

Allez demander aux membres de Migos d'où proviennent les liasses qu'ils exhibent dans leurs clips. S'ils ne les sortent pas de leurs poches, elles viennent sûrement de chez Rich "RJ" Rappaport, le roi du fake cash. Dans une vidéo éditée et postée sur la chaîne YouTube de Great Big Story, on peut voir le portrait de ce chef d'entreprise d'Atlanta qui approvisionne en faux billets une grosse partie de l'industrie des clips de rap, des séries mais aussi des films.

Pour monter cette entreprise quelque peu étonnante, Rich "RJ" Rappaport a dû consacrer de nombreuses années à l'étude des lois en vigueur concernant la reproduction de billets. L'activité étant hautement régulée par les autorités fédérales, il s'agit pour lui de faire en sorte que ses billets ne se retrouvent pas sur le marché. Pour éviter cette situation, il explique qu'il édite deux types de billets différents. Les premiers, plutôt grossiers, sont imprimés sur les deux faces des billets pour être exploités dans des scènes de braquage en plan large. Les seconds, assez précis, et plus fidèles à la réalité, ne sont imprimés que d'un côté et utilisés seulement pour les scènes en gros plan, afin de ne pas être confondus avec les vrais.

Une précision dans la qualité et l'application des législations qui a fait de lui le numéro 1 dans le business des faux billets, lui valant de collaborer à 175 films et séries mais aussi de fournir des rappeurs comme 50 Cent, Kendrick Lamar ou Lil Wayne.

À voir aussi sur konbini :