AccueilMusique

Vald : pourquoi arrive-t-il à un moment charnière de sa carrière ?

Publié le

par Samuel Delwasse

Attendu au tournant pour son quatrième album, Vald a un statut à réaffirmer aux yeux du public. Analyse.

Le 16 novembre 2019 marque l’apogée de la carrière de Vald. Après deux doubles disques de platine avec Agartha et Xeu suivis d’un disque d’or en deux semaines avec Ce monde est cruel, Vald profite de la tournée de son troisième album solo, sorti un mois plus tôt, pour se produire sur la scène de l’AccorHotels Arena. Bercy affiche alors complet, pour un show exceptionnel de près de deux heures : une consécration pour le rappeur d’Aulnay-sous-Bois, qui lui permet de s’imposer en tant que ténor du rap français. 

Un peu moins de deux ans après, où en est Vald ? Il a endossé une casquette de producteur, il a réalisé un album commun avec Heuss L’enfoiré en décembre dernier ainsi que quelques collaborations par-ci par-là : il a pris un certain recul vis-à-vis de la scène du rap français, sans pour autant la quitter. Alors que son quatrième album est en préparation, il est intéressant de se demander comment appréhender ce retour en solo de Vald, deux ans après.

Une prise de recul nécessaire

Suite à son tube de l’année "Désaccordé", il fut omniprésent dans le paysage du rap français à partir de début 2018 avec deux albums, une mixtape, des dates partout en France et un nombre incalculable de featurings. Vald a énormément donné de sa personne, et s’est investi pour amener sa carrière au plus haut point.

La sortie de Ce monde est cruel marquait la fin de son contrat avec Universal, et le début de sa carrière en indépendant… mais pas seulement. En plus de sa carrière, Vald a décidé d’œuvrer dans l’ombre en endossant la casquette de producteur au sein du label Echelon Records, et ainsi mettre en avant d’autres artistes, notamment avec les mixtapes Échelon sorties depuis novembre dernier.

Ce nouveau statut a inévitablement provoqué un ralentissement de l’évolution de sa carrière solo. Par conséquent, les apparitions de Vald en featurings se sont faites plus rares : seulement trois en 2020 – avec Naps, Koba LaD et GIMS, et trois en 2021 pour l’instant – avec 7 Jaws, Sadek et Kore. Des morceaux dans l’ensemble plutôt bons mais qui n’ont pas eu le même retentissement que les tubes qu’il a réalisés les années précédentes ("Bitch" avec Lefa, "Bizarre" avec Lorenzo…).

De plus, ce ralentissement du rythme des sorties est allé de pair avec une absence scénique due à la pandémie mondiale qui a empêché Vald de défendre Ce monde est cruel comme il l’aurait souhaité, et qui l’a, dans l’ensemble, éloigné d’une partie de son public.

Des sorties en demi-teinte

C’est en novembre dernier qu’il revient solo sur le volume 1 de la mixtape Échelon, avec le très bon morceau "Gotaga", dont le succès a permis à Vald d’envisager la suite avec sérénité. Cependant, les événements ont pris un autre tournant le 18 décembre, jour de sortie d’Horizon Vertical, album commun surprise avec Heuss L’enfoiré.

Malgré les excellentes qualités musicales du projet, il fut un flop commercial incompréhensible. L’album n’est toujours pas disque d’or après plus de 7 mois, et cet échec cinglant a dû fortement remettre en question l’équipe de Vald sur leur stratégie marketing, et soulever des questions sur les possibles raisons de l’échec d’un album qui, en plus d’être excellent, avait tout pour être un carton. Le projet n’a pas réussi à rassembler les fanbases de deux des plus gros vendeurs du game, et énormément de questions quant à la capacité de Vald à créer une hype autour d’un nouveau projet se sont posées. 

Six mois plus tard sort le morceau "Footballeur", potentiellement le premier extrait du prochain album de Vald. Là encore, les retours sont mitigés. Le clip peine à atteindre le million de vues, et les avis sont très divisés quant au titre : certains crient au génie, d’autres n’adhèrent absolument pas à la proposition.

Sans être un total échec, le morceau symbolise l’entre-deux délicat dans lequel Vald se trouve depuis quelque temps, et sa difficulté à fédérer son public. Il est dans l’actualité sans pour autant faire partie des têtes d’affiche. Et finalement, ce qui se dégage le plus est le besoin de ne pas faire dans la demi-mesure. Une apparition pas extravagante sur une mixtape tous les trois mois, des feats au plus sympathiques à écouter : il est temps pour Vald de revenir avec un projet solide pour réaffirmer sa place dans le paysage du rap français.

Un retour à préparer avec minutie

Sans pour autant être alarmante quant à la situation de Vald, l’attente autour de son prochain album commence à se faire sentir. Car il faut aussi prendre des pincettes quand on regarde la situation : la hype tient en général à pas grand-chose. On sait que Vald est un artiste qui se renouvelle énormément à chaque projet (il l’a prouvé avec "Footballeur") et que tous ses albums ont une teinte particulière.

Alors, nul doute que l’annonce d’un retour créera l’engouement voulu. D’autant plus qu’il aura pu tirer des leçons de l’échec d’Horizon Vertical, pour préparer un retour bien amené. Une stratégie marketing originale et maîtrisée, l’annonce d’une tournée deux ans après son dernier passage sur scène, un feat avec Freeze Corleone : cela suffit pour que la hype reparte.

Si la diversification des projets sur lesquels il est apparu (mixtape, album commun) a éparpillé une partie de sa fanbase qui s’est détachée de son actualité, Vald prend certainement du temps pour revenir avec une proposition musicale encore différente, et s’assure de pouvoir défendre l’album dans les meilleures conditions possibles.

Absent de la programmation des festivals de cet été, Vald a choisi de ne pas revenir sur la scène retrouver son public. Probablement pour se donner du temps pour terminer l’album, qui on peut l’imaginer, devrait sortir d’ici fin 2021 ou début 2022. Vald en est certainement conscient : il y aura de très grosses attentes autour de son retour. Ce quatrième album sera un vrai tournant dans la deuxième partie de sa carrière et pourrait, dans une industrie où tout bouge très vite, être décisif.

À voir aussi sur konbini :