AccueilMusique

Clip : Vald t'invite à sa table pour t'empiffrer jusqu'à la violente "Megadose"

Publié le

par Rachid Majdoub

Une grande bouffe bien grasse... à l'issue de laquelle il n'en restera qu'un. Âmes et estomacs sensibles s'abstenir. 

Capture d'écran du clip de "Megadose", avec deux Vald aux rôles différents pour le prix d'un.

Après le clip d'"Eurotrap" sur fond vert à détourner à souhait, Vald balance une deuxième salve bien grasse. Un nouveau concept original, façon téléréalité, ou poker, ou plutôt les deux (un peu comme La Maison du bluff – on est tous déjà tombés sur cette émission incroyable de la TNT). Du bluff, du suspense, des regards, de la tension : tout y est. Sauf qu'à la place des cartes, de la nourriture et et de boisson à foison conduisent la partie... violente.

Le rappeur d'Aulnay-sous et ses concurrents se retrouvent alors autour d'une table, prêts à s'affronter dans une grande bouffe où le but est de s'empiffrer de burgers, buckets et desserts bien fats. Jusqu'à ce qu'un seul participant reste debout et que tous ses adversaires mettent le nez dans le plat après une bonne overdose de nourriture : la "Megadose".

Fait d'une violence pacifique beurrée sur une prod' bien trap signée Seezy, une nouvelle fois, "Megadose" cuisine et questionne notre société de consommation avec un message finement écrit porté par un flow chirurgical. Le titre est extrait du nouvel album de Vald, Agartha, prévu pour le 20 janvier 2017 et en précommande juste ici.

Vald nous explique le délire du clip :

"Le clip de 'Megadose' a l'ambition d'être plus violent que tout autre contenu audiovisuel, non seulement sans être censuré pour qu'un maximum de personnes le voient, mais surtout sans violence physique, sans drogue, sans biatch, avec rien d'autre que de la nourriture.

C'est la mise en images du suicide à la consommation. On pourrait se branler et penser aussi que se suicider à la bouffe est une zone grise des religions, étant donné qu'on ne suicide pas vraiment, on ne fait que trop manger... Alors après avoir mené une vie sans intérêt basée uniquement sur la surconsommation, enfer ou pas enfer ?"

-> Konbini classic. L’interview schizo de Vald :

Qui de mieux que Vald et son personnage truculent pour se prêter à l’exercice de l’interview schizo ? À l’occasion de la sortie de son EP NQNT 2, et quelques jours après le traitement condescendant fait à Nekfeu par Yann Moix sur le plateau d’On n’est pas couché, nous avions décidé de mettre Vald, le MC, face à Vald, le journaliste. Flashback :