AccueilMusique

Polémique United Airlines : Puma offre 20 % de réduction sur ses leggings

Publié le

par Naomi Clément

Un joli pied de nez (et un très bon coup de com') à la compagnie aérienne, qui avait refusé de laisser embarquer deux jeunes filles vêtues de leggings dimanche 26 mars.

Kylie Jenner dans la campagne printemps-été 2017 de la collection "Swan Pack" de Puma. (© Puma)

Le 26 mars 2017, la compagnie aérienne américaine United Airlines a empêché deux jeunes filles d'embarquer à bord d'un vol en partance de l'aéroport international de Denver (Colorado) vers Minneapolis (Minnesota). En cause ? Leur tenue vestimentaire : des leggings. Cet événement, observé et commenté en direct sur Twitter par Shannon Watts (fondatrice de Moms Demand Action for Gun Sense in America, un groupe militant pour un meilleur contrôle des armes à feu, qui se trouvait dans l'aéroport ce jour-là), a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux.

Plusieurs célébrités, outrées par le traitement réservé aux filles (dont une n'avait que 10 ans, comme le rapporte Shannon Watts) s'en sont ainsi prises à la compagnie. "@United : les leggings sont une tenue courante pour les filles de 10 ans. Ce sont des enfants", a tweeté l'actrice Patricia Arquette, avant d'ajouter dans un second tweet : "Mettons les choses au clair : les leggings sont des vêtements inappropriés pour votre compagnie ?" Et la mannequin Chrissy Teigen de renchérir : "J'ai déjà voyagé sur United avec littéralement aucun pantalon. Seulement un haut long faisant office de robe. La prochaine fois, je mettrai un jean et une écharpe."

"Dans nos leggings, nous volons"

Au lendemain de cette polémique, United Airlines a publié un communiqué intitulé "To our customers… your leggings are welcome!", dans lequel l'entreprise expliquait que les filles qui avaient été bloquées à la porte d’embarquement étaient des "pass riders", c'est-à-dire des personnes voyageant à des tarifs très réduits, car étant des proches d'employés. "Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l’embarquement parce qu’elles portent des leggings ou des pantalons de yoga"a affirmé, dans la foulée, un porte-parole de la compagnie au Washington Post.

Apprenant que les leggings étaient donc les "bienvenus" à bord des vols d'United Airlines, Puma n'a pas hésité à apporter sa contribution au débat. Mardi 28 mars, l'équipementier allemand, qui ne cesse de développer des gammes de tenues de sport pour femmes (dont la dernière, "Swan Pack", tout droit inspirée des tenues des danseuses du New York City Ballet), a annoncé sur Twitter que les voyageurs s'apprêtant à voler avec United Airlines auraient droit, jusqu'au 9 avril prochain, à une réduction de 20 % sur ses leggings, et ce dans n'importe quelle boutique Puma des États-Unis. À bon entendeur.

Traduction : "Dans nos leggings, nous volons. Apportez votre billet United dans n'importe quel magasin Puma des États-Unis et obtenez une réduction de 20% sur nos leggings. Vous avez jusqu'au 9 avril. Stay fly. #DoYou"

À voir aussi sur konbini :