AccueilMusique

Une statue dorée de Kanye West en Jésus est apparue sur Hollywood Boulevard

Publié le

par Sophie Laroche

On en connaît un dont l'ego va exploser.

Vous vous souvenez du morceau "I Am A God" ? Cette fois, Kanye West n'est pas Dieu mais son fils. Cette filiation, il la doit au street artist de Los Angeles Plastic Jesus, qui vient d'installer sur Hollywood Boulevard une statue dorée christique à l'effigie du rappeur. Sur cette œuvre nommée "False Idol", Kanye West est représenté crucifié (bien que la croix soit manquante), portant une couronne d'épines, les mains percées de clous et chaussé de Yeezy Boost 350.

Plastic Jesus, interviewé par The Hollywood Reporter, s'est exprimé sur le message qu'il a tenté de transmettre. L'artiste explique ainsi qu'il faut "considérer les artistes avec respect mais ne pas en faire des dieux", rappelant que l'on "crucifie nos dieux". Pour justifier cette comparaison, Plastic Jesus rappelle le destin de célébrités comme Britney Spears ou Lindsay Lohan, lynchées médiatiquement après avoir été mises sur un piédestal.

L'artiste, dont le terrain de chasse est Hollywood Boulevard, avait déjà sévi l'année dernière en exposant sur le même lieu la statue d'un Oscar habillé en strip-teaseuse, dénonçant ainsi le sort des jeunes femmes voulant tenter leur chance comme actrice à Los Angeles et terminant dans des clubs de strip-tease. Cette œuvre avait fait l'objet d'un vif débat et des voix s'étaient levées pour dénoncer cette réduction des danseuses exotiques à des victimes, certaines femmes choisissant d'exercer cette activité sans la subir.

Le principal intéressé, Kanye West, ne s'est pas exprimé pour l'instant.

À voir aussi sur konbini :