AccueilMusique

Plus d’un millier d’objets appartenant à des légendes de la musique sont mis aux enchères

Publié le

par Timothée Van Poecke

© Michael Jackson / Facebook

Michael Jackson, Nirvana, Les Beatles, Madonna, Bob Marley, Guns N' Roses… il y en a pour tout le monde.

Une guitare d’Eric Clapton, des setlists griffonnées par Kurt Cobain, une veste Versace de Whitney Houston : un millier d’objets appartenant à des légendes, vivantes ou disparues, de la pop et du rock américain et britannique depuis les années 1960 vont être vendus aux enchères à New York.

D’après la maison Julien’s Auctions, qui en faisait une présentation à la presse lundi avant la vente les 19 et 20 novembre dans un restaurant sur Times Square à Manhattan, il y aura près de 1 000 artefacts et divers objets qui sont passés entre les mains des Beatles, U2, Guns N' Roses, Michael Jackson, Lady Gaga, Madonna, Led Zeppelin, Elvis Presley, les Rolling Stones, Bob Marley ou encore George Michael.

Le clou de la vente de Julien’s cette année, alors que les grandes maisons de ventes aux enchères reprennent les sessions en présentiel, devrait être une guitare acoustique d’Eric Clapton, une Martin D-45 de 1968, estimée entre 300 000 et un demi-million de dollars, selon le directeur de la société, Martin Nolan. Comme ses confrères des géants du secteur, Sotheby’s et Christie’s, Martin Nolan qualifie le marché de l’art de "très, très chaud avec des prix qui vont crever les plafonds".

Une guitare acoustique Martin D-45, ayant appartenu à Eric Clapton, exposée lors de l’avant-première médiatique de Julien’s Auctions and Public Exhibition au Hard Rock Cafe de Times Square à New York, le 15 novembre 2021.

La guitare vendue le week-end prochain fut utilisée par Clapton lors d’un premier concert en direct en 1970 de son groupe Derek and the Dominos. Aujourd’hui, un demi-siècle après, le guitariste britannique de légende de 76 ans est vertement critiqué dans la presse américaine pour avoir épousé certaines thèses de la mouvance antivaccins et anticonfinement contre le Covid-19. Il est aussi accusé d’être devenu un "complotiste" et un "raciste".

Interrogé sur ces polémiques, notamment dans des articles du magazine Rolling Stone et du Washington Post ces dernières semaines, Martin Nolan a répondu "qu’il y aura toujours quelque chose de controversé […] dans chacune des stars représentées" à cette vente aux enchères.

Autre pièce qui promet de faire sensation, une setlist griffonnée à la main par Kurt Cobain, leader de Nirvana, qui s’est suicidé en 1994 à l’âge de 27 ans, intégrant des morceaux mondialement célèbres tels que "Come As You Are" et "About a Girl". L’an passé, Julien’s Auctions avait fait exploser les compteurs en vendant pour six millions de dollars une guitare de Cobain sur laquelle il avait joué lors d’un fameux concert "MTV Unplugged" en 1993. Le record mondial pour cet instrument vendu aux enchères tient toujours.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :