Tupac/Facebook

Un docu-série sur Tupac et sa mère Afeni Shakur va voir le jour

Le duo mère-fils le plus redoutable des années 1990 fera l'objet d'une mini-série de cinq épisodes.

On ne présente plus 2Pac, et sa mère non plus. Il décrivait leur relation fusionnelle sur le titre "Dear Mama" en 1995. Afeni Shakur était en effet une femme engagée, qui luttait pour la communauté afro-américaine au sein du Black Panther Party. Elle a même été arrêtée pour son activisme, et s’est défendue elle-même lors de son procès alors qu’elle était enceinte.

C’est ce qui l’a amené à écrire son autobiographie, Afeni Shakur: Evolution of a RevolutionaryPas de doute quant au fait que son histoire ait influencé son fils, Tupac Shakur, lui aussi déterminé à faire justice pour la communauté afro-américaine, à se battre pour l’égalité et la liberté, et contre la persécution, grâce à sa musique.

Publicité

Au début des années 1990, alors qu’Afeni Shakur vient de régler des problèmes d’addiction à la drogue, son fils est assassiné. Plus tard, elle crée en son honneur la Tupac Amaru Shakur Foundation (TASF) dans le but d’intéresser les jeunes à l’art, qu’elle dirige jusqu’à son décès en 2016. Quant à son fils, il nous a laissé une discographie déterminante pour le rap américain.

C’est pour toutes ces raisons (et bien d’autres) que la chaîne américaine FX a décidé de rendre hommage à cette mère et à son fils à travers un docu-série de cinq épisodes. Outlaw: The Saga of Afeni and Tupac Shakur reviendra sur les vies incroyables de ces deux-là. Il sera réalisé par Allen Hughes, déjà à l’origine du docu-série sur Dr. Dre et Jimmy Iovine pour HBO.

Le réalisateur a eu accès à de précieux documents appartenant à Tupac Shakur, dont ses cahiers d’écriture contenant des chansons jamais sorties. C’est la première fois que la TASF autorise quelqu’un à les consulter aussi librement. La chaîne a également annoncé un autre projet de six épisodes, Hip Hop Untold, censé raconter l’histoire des individus de l’ombre de l’industrie du hip-hop. 

Publicité

Par Eléna Pougin, publié le 07/08/2019

Copié

Pour vous :