Tyler, the Creator. (© Flower Bomb/Eric White)

Tyler, the Creator dévoile Flower Boy, un album lumineux qui rompt avec le passé

Dévoilé ce vendredi 21 juillet, le quatrième disque de Tyler, the Creator, qui rassemble un panel d’artistes tels qu’A$AP Rocky, Frank Ocean ou Corinne Bailey Rae, nous immerge dans un monde onirique gorgé de soleil. Loin, très loin de l’époque sombre de Goblin.

© Flower Bomb/Eric White

La pochette onirique de Flower Boy, réalisée par l’artiste Eric White. (© Eric White)

À la sortie de son troisième album Cherry Bomb, le 13 avril 2015, Tyler, the Creator fait face à de nombreuses critiques. Pour certains fans de la première heure, qui s’étaient reconnus dans les textes violents et conflictuels de Goblin (2011), Cherry Bomb ne serait en effet pas assez "dépressif". Un reproche auquel le rappeur s’est alors empressé de répondre : "Pourquoi ne pourrais-je pas partager ma joie avec le monde ?, s’interrogeait-il dans un post partagé sur le réseau social Spring.me. Oh, c’était cool quand je parlais de violer des filles et que je déversais toute ma tristesse sur mes disques, mais maintenant que les choses ont changé et que je me sens bien et que je m’éclate, vous ne pouvez pas l’accepter ? Parce que vous ne pouvez pas vous identifier ? C’est ça ?"

Publicité

Avec Flower Boy, son nouvel et quatrième album, Tyler, the Creator nous immerge, plus que jamais, dans ce royaume radieux et coloré au cœur duquel il s’épanouit désormais. Si quelques rares morceaux, dont "Who Dat Boy" et "I Ain’t Got Time", évoque l’époque révolue de "Yonkers", rappelant avec force l’énergie éternellement punk du Californien, la grande majorité d’entre eux, à l’instar de "Pothole", "Boredom" ou "911 / Mr. Lonely", explore une facette davantage lumineuse de Tyler, grâce à des productions soul et pop, et des messages aussi percutants que positifs. "Dis à ces jeunes Noirs qu’ils peuvent devenir qui ils veulent, rappe-t-il sur "Where This Flower Blooms". Teins-toi les cheveux en bleu, putain ouais, je vais le faire aussi."

Preuve que cet album est une vraie réussite : "Who Dat Boy", sur lequel on retrouve A$AP Rocky, a permis à Tyler d’entrer dans les charts officiels, et ce pour la première fois en huit ans de carrière. "Wow, j’avais arrêté de croire que j’aurai un jour un morceau dans les charts, ça tue !", écrivait l’artiste sur Twitter le 12 juillet dernier.

Publicité

À lire -> Tyler, The Creator s'allie à Converse pour une série de collaborations romantiques

Par Naomi Clément, publié le 21/07/2017

Pour vous :