À lire : la lettre de rupture de Tupac à Madonna qui va être vendue aux enchères

Son contenu est à la fois touchant et inattendu.

Une lettre de rupture de Tupac à Madonna est sur le point d’être vendue aux enchères. Écrite le 15 janvier 1995 depuis la prison de Dannemora, elle sera vendue entre le 19 et le 28 juillet par le site Gotta Have Rock and Roll. L’enchère en ligne commencera à 100 000 dollars. L’année dernière, une autre lettre du rappeur, adressée à une agente du label Death Row Records, a déjà été vendue pour 170 000 dollars.

En dehors du prix exorbitant auquel elle pourrait s’arracher, c’est surtout pour son contenu qu’elle fait les gros titres aux États-Unis. Des extraits publiés par le site TMZ révèlent pour la première fois que la relation entre le rappeur le plus admiré des États-Unis et la reine de la pop au début des années 1990 pourrait avoir été plus sérieuse que ce que l’on croyait, et qu’elle s’est terminée pour une raison déroutante.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

On ne sait que peu de chose sur le temps que les deux stars ont passé ensemble. Des rumeurs circulaient sur leur relation dans les années 1990, mais ce n’est qu’en 2015 que Madonna a confirmé qu’elle bien avait eu lieu. Le frère de Tupac, Mopreme Shakur, a aussi déclaré à Vlad TV que Madonna et Tupac avaient eu "un truc qui avait duré une minute" :

"Elle m’a donné un mot pour lui. J’étais juste heureux qu’elle lui fasse passer un mot. Tout le monde était là. Je suis allé lui donner. Il était intéressé et ils sont entrés en contact. Je l’ai emmené chez elle et ensuite nous sommes rentrés à Los Angeles."

La lettre mise en vente offre un nouvel éclairage sur le couple qu’ils ont formé et sur leur rupture. TMZ a publié un scan de la missive (certains passages ont été floutés, mais le site d’actu people ne précise pas pourquoi). Tupac commence par s’excuser de n’avoir pas été un bon ami pour Madonna :

Publicité

"Si j’ai longtemps attendu avant de t’écrire cette lettre, c’est parce que je n’arrivais pas à trouver des réponses à toutes les questions. En premier lieu, je dois m’excuser auprès de toi parce que, comme tu l’as dit, je n’ai pas été le genre d’ami que je suis capable d’être."

Il avoue ensuite avoir rompu avec elle à cause de leur différence de couleur de peau.

"Peux-tu comprendre cela ? Pour toi, être vue avec un homme noir n’est pas quelque chose qui peut remettre en cause ta carrière. C’est même quelque chose qui te fait paraître ouverte et excitante. Mais pour moi, du moins c’est ce que j’ai d’abord pensé, j’avais l’impression qu’à cause de mon image, je serais en train de décevoir la moitié des gens qui ont fait de moi ce que je croyais être. Je n’ai jamais voulu te faire du mal."

Publicité

Il poursuit en évoquant une interview de Madonna qui lui a fait du mal :

"Une interview où tu disais 'Je vais réhabiliter tous les rappeurs et les joueurs de basket', ou quelque chose comme ça. Ces mots m’ont fait mal car je ne savais pas que tu avais été avec un autre rappeur que moi. C’est à ce moment-là, sous le coup de la douleur et d’un instinct naturel me poussant à défendre mon cœur et mon ego, que j’ai dit toutes ces choses."

Tupac évoque le fait qu’il a mûri et qu’il ne ressent plus le besoin de se conformer à une certaine image.

"Peux-tu me comprendre ? Dans les temps qui ont suivi, comme tu peux le voir, j’ai grandi à la fois spirituellement et mentalement. Je ne me préoccupe plus de l’image que l’on a de moi. S’il te plaît, comprends que ma position d’alors était celle d’un jeune homme avec une expérience limitée face à un célèbre sex-symbol."

Il lui tend ensuite la main en écrivant :

"Je t’offre de nouveau mon amitié, plus concentrée et plus forte cette fois. Si tu es toujours intéressée, j’aimerais en parler plus avec toi, mais certaines choses ne pouvaient pas attendre pour être dites. Je me sentais obligé de te dire tout ça… juste au cas où quelque chose m’arrivait."

Il la prévient également :

"S’il te plaît, fais attention Madonna. Tout le monde n’est pas aussi honorable qu’il le paraît. Il y en a dont les cœurs saignent de jalousie et de méchanceté. Ils n’hésiteraient pas à te faire du mal !"

Il termine sa missive en lui demandant de venir le voir en prison.

"Je ne sais pas comment tu te sens à l’idée de venir me voir, mais si tu pouvais trouver la force de le faire, j’aimerais beaucoup te parler face à face. C’est drôle, mais cette expérience m’a appris à ne pas prendre le temps pour acquis."

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Alexandra Phanor-Faury, publié le 06/07/2017

Copié

Pour vous :