Travis Scott prend du bon temps dans le clip psychédélique de "Butterfly Effect"

Les papillons ne volent pas avec les pigeons.

L’effet papillon, c’est l’idée que de petites choses, aussi infimes soient-elles (comme les battements d’ailes d’un papillon) puissent provoquer des changements colossaux (comme une tornade), c’est aussi le titre du dernier single de Travis Scott, dont le rappeur texan vient de sortir le clip. Un morceau réussi, aussi planant que rafraîchissant. Sur une production un peu psychédélique signée Murda, beatmaker qui a travaillé avec Migos et Drake, La Flame raconte à quel point sa nouvelle vie est exceptionnelle et comment il ne pourrait pas revenir en arrière.

Publicité

Une idée illustrée par un clip - réalisé par BRTHR - dans lequel on retrouve un Travis Scott qui laisse libre cours à ses fantaisies, exhibant ses richesses dans une mise en scène assez psychédélique. La trame, des papillons qui suivent et envahissent des décors et paysages très nineties. L’ambiance édulcorée au début du morceau vire petit à petit à la science-fiction, comme le flow de Travis majoritairement planant mais qui se veut, par courts moments, plus incisif.

En suivant l’idée du morceau, on imagine très bien que ce "Butterlfy Effect" ou "effet papillon" annonce quelque chose de plus grand. Ici, AstroWorld, le troisième album du Texan, qu’il a annoncé sur Twitter et dont il a déjà dévoilé trois extraits plus qu’engageants. Dans une interview accordée au magazine XXL, il en disait davantage sur le projet. Ainsi, le titre serait une référence au parc d’attractions AstroWorld, que le rappeur affectionnait petit et qui aurait été détruit en 2005, lui laissant a priori un sentiment assez amer.

Publicité

Pour l’instant, aucune date de sortie n’a été précisée.

Par Sophie Laroche, publié le 14/07/2017

Pour vous :