© Capture d’écran Travis Scott – HIGHEST IN THE ROOM

Travis Scott est de retour avec "Highest in the Room" et son clip bien tripant

Le rappeur de Houston affirme son statut au sein de la scène américaine avec un morceau planant et un clip léché.

Alors qu’il s’est définitivement imposé comme l’un des rappeurs les plus importants de sa génération l’année dernière avec son blockbuster Astroworld, sans oublier les très réussis Rodeo et Birds in the Trap Sing McKnight, Travis Scott signe son grand retour. Le rappeur texan a décidé d’entériner son come-back avec un nouveau titre, "Highest in the Room", qu’il vient de dévoiler ce vendredi 4 octobre.

Publicité

Un titre planant, dans la même veine de ce à quoi l’artiste originaire de Houston nous a habitués ces dernières années. Cette nouvelle piste est d’ores et déjà dotée d’un clip grandiose, signé Dave Meyers et Travis Scott himself, qui nous emmène dans le trip de celui qui est "le plus défoncé dans la salle", à l’aide de plusieurs scènes singulières. Ainsi, alors qu’il vient de consommer un gros "sandwich", on visite les amygdales de ce bon Travis. Puis celui-ci se faufile au milieu de la foule, pour finalement se retrouver pris en otage et séquestré.

Par la suite, il se transforme en cyborg pour combattre un robot. Un thème futuriste décidément dans l’air du temps, comme en témoigne le "CLS" de Kekra paru la veille. Le clip de celui qu’on surnomme La Flame finit avec des plans vertigineux dans un monde embrumé et dépourvu de lumière, et le superbe plan final montre Travis Scott recrachant de la fumée pour former une silhouette de femme suspendue dans les airs. Cette nouvelle parution prouve que Travis Scott est bien l’un des artistes les plus créatifs en matière de clips, comme il l’avait montré avec "Sicko Mode" en 2018

Quand il ne sort pas de nouveaux titres, Travis Scott reste au cœur de l’actualité, notamment grâce au documentaire Travis Scott : Look Mom I Can Fly disponible sur Netflix depuis le 28 août dernier, ou encore la deuxième édition de son festival Astroworld dans un parc d’attractions en novembre prochain.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 04/10/2019

Copié

Pour vous :