AccueilMusique

Trailer : ce nouveau docu sur les meurtres de Tupac et Biggie détiendrait enfin la vérité

Publié le

par Joséphine de Rubercy

Intitulé Last Man Standing, le nouveau documentaire fait un focus sur Suge Knight, présumé impliqué dans la mort des rappeurs.

Va-t-on enfin en savoir plus ? Un nouveau documentaire sur les meurtres des rappeurs Notorious B.I.G et Tupac va tenter de résoudre le mystère en apportant "de nouvelles preuves". Réalisé par le Britannique Nick Broomfield, à qui l’on doit les films très acclamés Biggie & Tupac (2002) et Kurt & Courtney (1998), ce docu s’intitule Last Man Standing: Suge Knight and The Murders of Biggie & Tupac. Il sortira officiellement le 2 juillet au cinéma et les Britanniques auront droit à une avant-première unique dans la nuit du 30 juin. En attendant, voici un premier trailer musclé et haletant.

De nouveaux témoignages et Suge pointé du doigt

Le documentaire revient sur les détails récemment découverts et les théories entourant les meurtres de deux des artistes les plus influents de l’histoire du hip-hop. Il offrira des preuves inédites, comme le déclare le réalisateur, notamment grâce à des témoignages de proches révélant des informations critiques sur les disparitions tragiques de Tupac Shakur et Biggie Smalls.

Last Man Standing examine surtout de près l’implication présumée de Suge Knight, l’ex-PDG du légendaire label de musique rap Death Row Records, sur lequel était signé Tupac, alors en beef avec la East Coast de Biggie et son manager P. Diddy. Knight a récemment été condamné à 28 ans de prison pour homicide involontaire, un fait qu’il n’a lui-même pas contesté, ainsi qu’une longue liste de crimes violents.

-> À (re)lire : Pourquoi Diddy et Suge Knight sont responsables de la mort de Tupac et Biggie

Gangs et corruption policière

Une des théories mises en avant dans le film est le lien que le label Death Row avait avec les policiers corrompus de Los Angeles, et comment celui-ci a conduit à la mort de Tupac et Biggie. Cela expliquerait l’absence d’arrestations et de condamnations au cours des 25 années qui ont suivi les deux décès, comprend-on dans le documentaire. On peut également lire dans le synopsis : "Ce film jette un regard sur Death Row et comment la culture des gangs de rue de Los Angeles a fini par dominer ses activités commerciales."

Pour rappel, Tupac a été tué par balles alors que sa voiture venait de s’arrêter à un feu rouge à Las Vegas en 1996. Il était âgé d’à peine 25 ans. Notorious B.I.G s’est quant à lui fait tirer dessus quatre fois dans un drive-by à Los Angeles, six mois à peine après le décès de son meilleur ennemi, en 1997.

À voir aussi sur konbini :