On a parlé sport, dépression et musique avec la DJ Tigerlily

Après une tournée aux États-Unis, la DJ australienne a participé au marathon de New York, afin de récolter des fonds pour une organisation qui vient en aide aux personnes en souffrance psychologique.

A photo posted by Tigerlily (@djtigerlily) on


Plus connue sous le nom de Tigerlily, Dara Hayes est une DJ originaire de Sydney en pleine ascension. Sa house progressive l’a déjà rendue célèbre dans son pays, et elle s'est rapidement faite une place dans le paysage musical américain. Après une tournée en Amérique du Nord, elle a décidé de participer au marathon de New York, avant de rentrer en Australie pour de nouvelles dates.

Au-delà du challenge de courir sur 42 kilomètres, elle voulait surtout récolter des fonds pour soutenir Lifeline Australia, une organisation qui vient en aide aux personnes dépressives. Ce week-end, elle a accepté de faire une pause dans son entraînement pour répondre aux questions de Konbini – une interview à lire en écoutant les pistes dispos sur son SoundCloud.

Publicité


 

Konbini | Pourquoi as-tu décidé de courir le marathon de New York ?

Tigerlily | J’ai choisi de courir pour Lifeline parce que la prévention du suicide et la santé mentale sont des causes qui me tiennent à cœur. Ces dix dernières années, je me suis moi-même battue contre l’anorexie (pendant mon adolescence) et des crises d’angoisse sévères. Je lutte encore aujourd’hui contre le stress et pour développer mon amour propre.

Publicité

A photo posted by Tigerlily (@djtigerlily) on

Tous les jours, je vois à quel point la dépression, l’anxiété et le manque de confiance en soi affectent la jeunesse de mon pays. J’échange trop souvent avec des jeunes qui confient n’avoir personne à qui parler de leur problèmes psychologiques, ou qui ont trop peur de le faire.

Je veux changer ça, j’ai vraiment envie de provoquer une prise de conscience et que les gens sachent à quoi servent les services d'écoute, pour changer la perception selon laquelle c’est une mauvaise chose de demander de l’aide.

Publicité

Penses-tu qu’il y a un lien entre l’activité physique, comme la course, et la santé mentale ?

À 100 % ! Il y a un lien direct entre le bien être du corps et la santé mentale. Sans parler d'études ou de statistiques, je sais que personnellement, quand je fais de l’exercice ou que je mange sainement pendant quelques jours, je sens que mon corps et mon esprit  en redemandent.

A photo posted by Tigerlily (@djtigerlily) on

Publicité

Quelles chansons as-tu écoutées en t'entraînant pour le marathon ?

Starboy par The Weeknd. Can’t Get You Out Of My Head de Kylie Minogue, Wild par Troye Sivan, Gorilla de Will Sparks & Tyron Hapi, Ocean Avenue de Yellowcard… Tiens, ça me rappelle que je dois préparer une très longue playlist pour la course !

Pendant qu’on parle de playlist, que mets-tu quand tu as envie de pleurer un bon coup, quand tu es au lit avec quelqu’un et quand tu chantes sous la douche ?

Pour pleurer ce serait définitivement Slide des Goo Goo Dolls, pour l’intimité j’aime la reprise de So Into You chantée par Childish Gambino, et dans la douche Nineteen de Tegan et Sara.

Si tu étais forcée de choisir un seul album à emmener sur une île déserte, ce serait lequel ?

Question très difficile ! Probablement Atlas de Rüfüs.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Evan Glazman, publié le 07/11/2016

Pour vous :