Thundercat revient fort avec un morceau bien groovy, feat. Steve Lacy et Steve Arrington

Ce n'est pas tout : le bassiste californien a aussi dévoilé la tracklist de son prochain album... aux feats monstrueux.

Le Californien Thundercat est de retour avec un nouveau single intitulé "Black Qualls", qui sera présent sur son prochain album. Le bassiste de 35 ans conjugue le genre psychédélique et la funk à la perfection dans ce morceau inédit, en featuring avec les musiciens américains Steve Lacy, de la bande The Internet, et Steve Arrington.

Publicité

Mais ce n’est pas tout. Après son dernier album, Drunk, sorti le 24 février 2017, celui-ci va laisser place à un tout nouveau et sixième projet intitulé It Is What It Is, prévu pour le 3 avril 2020. Le single "Black Qualls", qui sera présent sur l’album, se verra d’ailleurs offrir une tout autre version, puisque l’on pourra retrouver en plus Childish Gambino.

Comme le souligne le média Rolling Stone, en plus de celle avec Childish Gambino, on retrouvera également d’autres très belles collaborations avec des artistes tels que Flying Lotus, avec qui il a produit son précédent album, Ty Dolla Sign, Louis Cole, Lil B, BadBadNotGood, Kamasi Washington et Zack Fox.

Publicité

À noter que Thundercat partagera très bientôt l’arrivée de son nouveau projet avec son public, puisqu’il sera en tournée du 28 février au 2 avril 2020 sur le continent américain, et fera également un passage en Europe, notamment en France, le 15 avril prochain à l’Élysée Montmartre.

On vous laisse avec la tracklist complète d’It Is What It Is :

1. "Lost In Space/Great Scott/22-26"
2. "Innerstellar Love"
3. "I Love Louis Cole" feat. Louis Cole
4. "Black Qualls" feat. Steve Lacy, Steve Arrington, & Childish Gambino
5. "Miguel’s Happy Dance"
6. "How Sway"
7. "Funny Thing"
8. "Overseas" feat. Zack Fox
9. "Dragonball Durag"
10. "How I Feel"
11. "King of the Hill"
12. "Unrequited Love"
13. "Fair Chance" feat. Ty Dolla $ign & Lil B
14. "Existential Dread"
15. "It Is What It Is"

Publicité

Par Maëva Carayon, publié le 16/01/2020