© Michael Jackson / Facebook

Thriller de Michael Jackson n’est plus l’album le plus vendu de l’histoire des États-Unis

Le King of Pop a été détrôné par un groupe de rock.

© Michael Jackson/Facebook

Si Michael Jackson fut le premier artiste de l’histoire à dépasser les 30 millions de ventes (33 millions exactement) sur le sol américain avec son album Thriller, il n’est désormais plus le seul. Le mythique groupe de rock Eagles vient de détrôner le King of Pop avec sa compilation Their Greatest Hits 1971-1975. Depuis sa sortie en 1976, le disque s’est écoulé à 38 millions d’exemplaires, comme le rapporte la Recording Industry Association of America.

Publicité

Selon Rolling Stone, les chiffres de vente des Eagles n’avaient pas été mis à jour depuis 2006 et ne comprenaient donc pas les équivalents streaming. À cette époque, Their Greatest Hits 1971-1975 cumulait déjà 29 millions d’exemplaires vendus. En comptant le streaming, les Eagles hissent même un deuxième projet dans le top 3 des albums les plus vendus de l’histoire des États-Unis, Hotel California, sorti lui aussi en 1976. L'album qui comprend le célèbre morceau éponyme s’est écoulé à 26 millions d’exemplaires.

Un retour au sommet plutôt logique puisque, comme le rapporte Rolling Stone, avant le décès de Michael Jackson en 2009, Their Greatest Hits 1971-1975 avait passé presque une décennie à la première place de l’album le vendu de l’histoire des États-Unis.

Publicité

Dans un communiqué relayé par Associated Press, Don Henley, le chanteur du groupe, a tenu à saluer la fidélité des fans : "Nous sommes reconnaissants envers nos familles, notre management, notre équipe, les gens de la radio et, surtout, nos fidèles fans qui sont restés avec nous en dépit des hauts et des bas des 46 dernières années."

Par Henri Margueritte, publié le 21/08/2018

Pour vous :