AccueilMusique

Le témoignage glaçant d’une fan présente à l’Astroworld Festival de Travis Scott

Publié le

par Timothée Van Poecke

"J’ai crié que des gens mouraient, encore et encore. Personne ne m’a écouté"

Incompréhension et tristesse ont suivi le Astroworld Festival 2021 de Travis Scott. Un événement incontournable qui s’est rapidement transformé en un véritable drame. 8 morts et 12 blessés, c’est le bilan de cette soirée cauchemardesque. Mais que s’est-il passé à Houston ? Sur Instagram, Seanna (@seannafaith), une des premières lanceuses d’alerte du concert, raconte ce qu’elle a vécu. 

Accompagnée d’une amie, la femme de 22 ans était loin de se douter de ce qui allait arriver. Dès les 30 premières secondes de la première chanson interprétée par Travis Scott, l’atmosphère a changé. "Les gens ont commencé à se pousser entre eux. Il y avait tellement de gens. Respirer est vite devenu compliqué, seules quelques personnes en étaient capables. Les autres étaient écrasés ou étouffées dans cet air épais et chaud." écrit Seanna dans son post Instagram. 

Panique… sans intervention 

L’inquiétude de la jeune femme s’est très vite transformée en panique au moment où l’amie qui l’accompagnait a commencé à ressentir ces mouvements de foule. La seule solution pour elles à ce moment-là était de quitter la salle, mais impossible de sortir. "C’est devenu de plus en plus violent, et la sécurité était à quelques mètres de nous, donc on a commencé à crier à l’aide. Tous les gens autour de nous ont commencé à crier à l’aide. Certains ont finalement commencé à s’effondrer, mais la musique continuait. Des centaines de personnes ont déchiré leurs cordes vocales en criant à l’aide, mais personne n’a été entendu. Nous avons supplié la sécurité de nous aider, pour que l’artiste nous voie et sache que quelque chose n’allait pas, mais rien de tout cela n’est arrivé." 

Une personne, puis une autre, s’effondrait au sol, jusqu’à former des tas de gens impossibles à relever. "C’était comme regarder une tour de Jenga s’écrouler. Vous ne pouviez pas deviner d’où viendrait la poussée de centaines de personnes. Vous étiez à la merci de la vague. J’ai commencé à réaliser à ce moment-là qu’il existe une façon de mourir que peu de gens connaissent. Être piétiné à mort." 

Seanna arrive finalement à rejoindre le fond de la foule et passe par-dessus la barrière de sécurité. Pour appeler à l’aide, elle décide de grimper sur une échelle pour prévenir le caméraman chargé de filmer la scène sur laquelle Travis Scott enchaîne les chansons, sans se douter de la catastrophe qui se déroule dans la fosse face à lui. "J’ai montré au caméraman le trou qui était en train de se créer, en lui disant que des gens mouraient. Il m’a dit de descendre de la plate-forme, et a continué à filmer. Il ne voulait même pas regarder dans la direction que je lui indiquais. Il a simplement appelé quelqu’un de la sécurité. Celui-ci m’a attrapé le bras et m’a dit qu’il me pousserait de cette plate-forme de 4 mètres de haut si je ne descendais pas. Je lui ai répété que des gens mouraient. Il n’a pas non plus regardé en direction de la foule. Des gens tendaient les mains vers moi, appelant à l’aide, tandis que d’autres personnes se sont mises à me huer. J’ai eu beau crier que des gens mouraient, encore et encore, mais personne n’a voulu m’écouter."

À voir aussi sur konbini :