AccueilMusique

Téléphone se reforme (et se rebaptise)

Publié le

par Thibault Prévost

Le groupe de rock français des années 80 Téléphone se reforme, sans son ancienne bassiste, et se rebaptise "Les Insus". Le prochain concert est déjà complet.

L'Arlésienne du rock français aura donc finalement eu lieu. Téléphone se reforme. Pour de vrai (et jamais je n'aurais pensé écrire ça un jour). Prévenez votre mère (mais allez-y doucement, quand même), les héros de ses vingt ans sont de retour (ou presque) ! Selon des informations obtenues par RTL, nos Beatles à nous, formés par le quatuor Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka, Louis Bertignac et Corine Marienneau séparé depuis 1986 (!), reviendraient chauffer les scènes hexagonales sous un nouveau nom, Les Insus.

Un changement qui s'explique par l'absence de la bassiste Corine dans la nouvelle aventure, gentiment priée - une fois de plus - de laisser ses trois anciens camarades monter entre mecs sur la scène du Point Ephémère le 11 septembre prochain.

Belle joueuse, la musicienne - en bisbille récurrente avec Jean-Louis Aubert et son problématique égo - a souhaité bonne chance au nouveau groupe... tout en refusant de parler de reformation: "S'ils ont envie de rejouer ensemble personne ne peut le leur interdire ou le leur reprocher, mais ils ne reforment rien du tout. Ils jouent ensemble", a-t-elle expliqué au micro d'RTL avant de préciser qu'elle ne leur souhaitait "que du bien".

Concernant le nouveau nom du groupe (et son logo tapageur), RTL affirme que la marque "Les Insus-Portables" a été déposée à l'INPI (Institut national de propriété intellectuelle) le 24 juillet dernier par une entreprise appartenant à Jean-Louis Aubert. Et on ne pourra pas reprocher au Point Ephémère d'avoir crié sur tous les toits la reformation du groupe, la page du concert annonçant laconiquement que "s'il y a un concert rock à ne pas louper cette année, c'est celui-ci...". Pas de bol, le concert est évidemment complet ; vous pouvez donc dire à vos parents de ranger le perfecto, le jean taille haute et les Doc. Mais pas trop loin, quand même, d'autres dates pourraient peut-être venir, qui sait ?

À voir aussi sur konbini :