AccueilÉDITO

Tekashi 6ix9ine risque la prison à vie

Publié le

par Guillaume Narduzzi

©Instagram/6ix9ine

Le rappeur de 22 ans pourrait passer un bout de temps en prison.

Personnage très contesté dans le game outre-Atlantique, le rappeur 6ix9ine a été arrêté dimanche dernier par des agents fédéraux, ce qui est rarement bon signe – apparemment, être coupable d’une affreuse reprise du Aulos de Vladimir Cauchemar ne lui suffisait pas. Lundi après-midi, le verdict est tombé : 6ix9ine risque de 32 ans de prison à la perpétuité pour ses agissements.

Son arrestation, avec quatre de ses collaborateurs, est le fruit d’une enquête de près de cinq ans sur les activités criminelles du gang des Nine Trey Gangsters, dont 6ix9ine ferait partie. Daniel Hernandez, de son vrai nom, est visé par pas moins de dix-sept chefs d’accusation : vol à main armé, préméditation de meurtre et trafic de drogue, entre autres. D'après Rolling Stone, le jeune rappeur participait également à un business d’héroïne, de fentanyl, de MDMA et de marijuana.

Mais ce sont davantage les faits de violence dont le rappeur serait coupable qui interpellent :

  • Vol à main armée en avril 2018, dont certains objets dérobés ont été retrouvés au domicile du rappeur.
  • Possession d’un fusil d'assaut AR-15.
  • Une fusillade en avril 2018 à l’intérieur du Barclays Center de Brooklyn après qu'un membre de son équipe a ouvert le feu.
  • Fusillade dans la rue en juillet, après que 6ix9ine a ordonné de tirer sur un passant irrespectueux envers le gang

"Les membres de cette association ont promu et célébré la conduite criminelle du gang, à savoir la distribution de stupéfiants, les actes de violence et l’utilisation d’armes à feu, dans la musique et sur les réseaux sociaux", peut-on lire dans l’acte d’accusation. "Les objectifs du gang comprenaient la préservation et la protection de son pouvoir, de son territoire et de ses profits par des actes impliquant le meurtre… et des menaces de violence."

S’il est reconnu coupable, 6ix9ine risque au minimum 32 ans de réclusion. La peine minimale pour les accusations de racket étant de sept ans, et celle pour activités présumées avec un gang étant de 25 ans. Un juge fédéral a d’ores et déjà rejeté la demande de libération sous caution de son avocat, et autant dire que l’avenir paraît très sombre pour le rappeur.

Mais ce n’est pas tout : cette arrestation sous-entend qu’il a enfreint les conditions de sa probation. En 2015, il avait été reconnu coupable dans une affaire d’agression sexuelle sur mineur. Ce qui pourrait lui rajouter quatre ans de prison, au passage.

Voyant la tournure que prenaient les événements, 6ix9ine a pourtant tout essayé. Avant son arrestation dimanche, il a ainsi licencié toute son équipe, y compris son manager, affirmant sur Instagram qu’il lui avait volé de l’argent. Un retournement de veste plus dangereux qu’autre chose, puisque désormais 6ix9ine est la cible de ses anciens partenaires, qui auraient prévu "de le tuer" et/ou "de le violer" en guise de représailles. Un timing désastreux, puisque son nouvel album Dummy Boy doit sortir ce vendredi 23 novembre.

À voir aussi sur konbini :